AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-13%
Le deal à ne pas rater :
Réduction de 13% sur la console Nintendo Switch Lite
199.99 € 229.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 La panique fait faire des choses surprenantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: La panique fait faire des choses surprenantes   La panique fait faire des choses surprenantes EmptyVen 28 Déc - 19:11


Livre IV, Chapitre 1 • Les Labyrinthes de Sithis
Denys du Lierre-Réal & Taliésin

La panique fait faire des choses surprenantes

"J'AI PANIQUÉ"



• Date : 16 décembre 1003
• Météo (optionnel) : //
• Statut du RP : Privé
• Résumé : Voyageant à Lorgol pour des affaires personnelles, Denys fait la rencontre de Taliésin, ce de manière un peu... particulière. Une première entrevue qui pourrait déboucher sur une entente au sujet de l'Accord ?

NOTE : cadeau cb remporté ici.

• Recensement :
Code:
• [b]16 décembre 1003 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t4418-la-panique-fait-faire-des-choses-surprenantes#164646]La panique fait faire des choses surprenantes[/url] - [i]Denys du Lierre-Réal & Taliésin[/i]
Voyageant à Lorgol pour des affaires personnelles, Denys fait la rencontre de Taliésin, ce de manière un peu... particulière. Une première entrevue qui pourrait déboucher sur une entente au sujet de l'Accord ?



Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: La panique fait faire des choses surprenantes   La panique fait faire des choses surprenantes EmptyVen 28 Déc - 19:42

Il fallait le reconnaître, en ce moment, beaucoup de choses échappaient au contrôle de Denys. Et de ce point de vue là, il n’avait aucun mal à le reconnaître : ça l’ennuyait profondément. La situation en Arven continuait de se détériorer à cause de l’absence des dieux – tout du moins selon les rumeurs – et de manière plus personnelle, la situation de l’Ordre aussi devenait plus fragile que jamais. La veille seulement, Denys avait reçu l’information d’un autre agent de l’Ordre qui avait fait passer le message sur les deux précédents chefs de l’organisation. Ceux là même qui gangrénaient par leurs idées les valeurs respectables de l’Ordre. Le Recteur et l’Archimage, mort lors du massacre de l’Académie. Très vite, les choses étaient devenues plus claires dans l’esprit de Denys. Pourquoi ce massacre sur de jeunes élèves, pourquoi les événements souvent tragiques arrivés dans son enceinte, pourquoi le recrutement intensif en ces lieux. Tous cela s’expliquait et donnait au duc de Lagrance un goût amer d’échec. Il aurait aimé les trouver avant, les démasquer pour mieux leur faire payer. Mais qu’importe, il fallait aujourd’hui remettre ces affaires là sur pied, et c’était la principale raison de sa venue dans la cité aux milles Tours.

Même s’il est vrai qu’il ne s’était pas attendu à ce que cela dérive de la sorte. Et certainement pas en commençant ainsi… Il faut dire que la Ville Haute était censée être relativement sûre, mais sa balade pour rentrer à la tour de Lierre-Réal ne s’était pas terminée… comme il l’avait imaginé. Car à n’en pas douter, il se serait fort bien passé de l’étreinte d’un homme éméché et d’un baiser volé à son insu. Ses gardes du corps avaient vite réagi pour éloigner l’importun, mais le duc les avait retenu en reconnaissant la chevelure blonde de l’homme et les traits de son visage. Bon sang, s’il s’était attendu à ça…

« Arrêtez, amenez moi cet homme ! » Grogna-t-il un peu en s’essuyant la bouche, quelque peu dégoûté du contact que lui avait imposé un homme. Encore un. « Vous. Vous étiez au mariage du duc d’Ansemer n’est-ce pas ? Vous êtes l’un de ces Accordés ? » Si c’est là une question, Denys est à peu près certain de ne pas se tromper. Ceci dit, il aurait apprécié une rencontre avec cet homme d’une… autre manière.


Revenir en haut Aller en bas
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Re: La panique fait faire des choses surprenantes   La panique fait faire des choses surprenantes EmptyJeu 3 Jan - 15:12




Taliésin






La valse délicate du continent prend des airs d'immuabilité au coeur de la nuit ; il tourne et tourne jusqu'au précipice qui l'attend, implacable. D'abord une guerre, puis le silence des dieux. Les hommes ont-ils ainsi fauté qu'ils doivent désormais expier tous les maux des siècles passés ? Sous les étoiles, les réflexions s'envolent, le bon sens également. Les lueurs tourbillonnent et la musique résonne.

Car cette nuit, ils célébrent un anniversaire.

Un anniversaire ! Plus de mille ans d'errances sur les mers, plus de mille ans à voir le monde vieillir alors qu'ils étaient condamnés à vivre, silencieux spectateurs d'un monde qui oubliait tout de ceux qui avaient pris le large, vers des horizons plus sûrs, peut-être plus beaux. Ah, qu'il était doux cet espoir, qu'elle était douce la saveur de l'éternité qui s'offrait à eux et qui a déversé son poison dans l'esprit de ceux qui y ont goûté. Plus de mille ans.

Et à présent, la liberté !

Jamais il n'aurait pu rêver cité plus grandiose que Lorgol. Toute la beauté de cette ville repose sur le souffle de libération qu'il insuffle en tout être, en toute âme. Il est troublant, le goût capiteux de la liberté, il monte à la tête. Et les pensées tourbillonnent, tourbillonnent encore, à chaque verre, à chaque danse, à chaque mélodie entonnée avec frénésie et passion.

Dans une rue, Taliésin s'est éloigné de l'auberge en liesse et de toute la charmante compagnie qui s'y trouve. Il sourit aux étoiles, il envoie des oeillades aux lunes jumelles. Il voit dans les scintillements du firmament le regard de la belle de ses nuits, celle qu'il aperçoit en rêve. Et celle qu'il aperçoit... à cet instant.

Oh, par les jupons de Mirta – et tout ce qu'elle peut cacher en dessous – que penserait-elle de lui si elle le voyait ainsi, enivré, le souffle parfumé de vin ? Il se retourne promptement, avise du regard un groupe de personnes et s'avance vers l'homme qui se trouve en son centre, afin de s'accrocher à son cou et de l'embrasser vivement – dissimulant ainsi son visage de façon fort ingénieuse !

Il ne met pas bien longtemps à sentir les bras qui se saisissent de lui pour l'éloigner et Taliésin se laisse faire, cherchant à s'assurer que la demoiselle s'en est allée. Il remarque alors qu'il s'était fourvoyé, confondant une simple inconnue à la chevelure d'or avec la belle. Oups ?

« Arrêtez, amenez moi cet homme ! » L'attention de l'Accordé s'éveille et se porte pleinement sur l'homme qui a eu l'honneur de goûter à ses lèvres. N'a-t-il pas déjà vu ce visage quelque part ? « Vous. Vous étiez au mariage du duc d’Ansemer n’est-ce pas ? Vous êtes l’un de ces Accordés ? » La mémoire lui revient, et avec elle, ses bonnes manières. « Je suis bien l'un de ceux-là. Permettez-moi de me présenter : je me nomme Taliésin, humble joueur de luth et membre d'équipage dévoué de la Symphonie. » L'homme s'incline bien bas, dans une révérence impeccable, emprunte d'élégance et d'un zeste d'impertinence. Même enivré, il n'en oublie pas le protocole. Surtout pas devant le duc de Lagrance, son duc, à bien y réfléchir. « Pardonnez mes agissements indélicats, je me suis montré bien discourtois. Voyez-vous, je me suis fourvoyé, et dans un instant d'incertitude... j'ai paniqué. » C'est une explication comme une autre.


♦ Je suis le PNJ utilisé par les administratrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: La panique fait faire des choses surprenantes   La panique fait faire des choses surprenantes EmptyJeu 3 Jan - 18:01

Le goût de ces lèvres, bien que doux et enivrant d’une savoureuse odeur alcoolisée, n’est pas sans dégoûter au plus haut point Denys, dont le geste de sa main sur sa bouche tente d’effacer la sensation ressentie. Par Mirta, il n’aurait en aucune façon refusé le contact d’une charmante demoiselle lui volant un baiser dans un souffle, mais celui d’un homme… Il se savait peu adepte de ce genre de pratique, mais il ne peut nier le refus complet de sa personne. S’il n’avait pas été un homme plus que tolérant, il aurait sans hésité fait disparaître l’importun de sa vue pour mieux oublier cet instant qui resterait pourtant gravé dans sa mémoire… Dans un frisson, il se rappelait encore ce détestable souffle contre son cou et le sourire impertinent que goûtait ce baiser sur ses lèvres. Au moins, l’attention toute tendue que porte ses gardes sur cet homme semble remettre celui-ci sur un chemin plus sobre, et même si un voile de légèreté semble masquer ses pupilles, les excuses viennent sans que Denys ait besoin de les exiger. En tout cas, son intuition était bien juste et il est, l’espace d’un instant, déçu que sa rencontre officielle avec un Accordé se passe ainsi. Une moue légèrement désappointée tord ses lèvres, tandis qu’il reprend la parole :

« Vous avez paniqué ? » Un sourcil s’arque sur son visage mécontent, explicitant clairement sa seule pensée : il ne croit guère en cette explication. Peut-il seulement en attendre une autre de la part d’un homme clairement soumis à l’ivresse ? Peut-être pas. « Hé bien, j’accepte vos excuses. Mais sur quoi donc vous êtes vous fourvoyé pour céder si facilement à… la panique contre ma personne ? » Curiosité peut-être déplacée, mais n’était-il pas le premier à avoir fait les frais de cette malencontreuse erreur ? Il peut bien en espérer plus, mais si au fond, cela lui importe peu. Quoiqu’il aurait peut-être été un peu rassuré de savoir qu’on ne l’ait pas confondu avec une autre personne, à plus forte raison une femme. Un soupir marque ses derniers mots : « Moi qui espérais trouver l’occasion de vous rencontrer, je n’imaginais pas les choses de cette façon. » Ceci étant… peut-être que jouer là dessus lui permettrait de creuser une opportunité, avec cet homme une fois plus sobre, ou un autre si jamais. Pour compenser son désagrément, peut-être ?


Revenir en haut Aller en bas
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Re: La panique fait faire des choses surprenantes   La panique fait faire des choses surprenantes EmptyJeu 3 Jan - 20:11




Taliésin






« Vous avez paniqué ? » Il bat des cils, l'air innocent. Impassible. Mh, probable mauvais choix de mots. Peut-être devrait-il reformuler, ou trouver meilleure excuse. À moins que ce ne soit suffisant ? « Hé bien, j’accepte vos excuses. Mais sur quoi donc vous êtes vous fourvoyé pour céder si facilement à… la panique contre ma personne ? » S'il n'était pas aussi sûr en ses talents, Taliésin aurait pu rougir de s'être ainsi fait prendre en de telles circonstances, mais nul embarras ne vient empourprer ses joues, que le froid de décembre et la chaleur de l'ivresse.

« Que Sa Grâce ne s'embarrasse pas de mes facéties, c'est là uniquement l'oeuvre d'un homme bienheureux à qui l'on a offert bien trop de vin, j'en ai peur. Le transport que j'éprouve est tout entier dirigé vers une nymphe à la chevelure dorée et j'ai bien peur qu'elle n'en prenne ombrage si l'on venait à répandre jusqu'à ses oreilles un tel commérage. » Son regard se porte brièvement sur les gardes qui les entourent et qui ne tiendront certainement pas leur langue, à moins d'être grassement payés. Quoique même la corruption ne pourrait réellement acheter un Lagran qui n'excelle que dans l'art de retourner sa veste au moindre souffle de vent.

« Moi qui espérais trouver l’occasion de vous rencontrer, je n’imaginais pas les choses de cette façon. » La voilà, la porte de sortie qu'il espérait. Il se fend d'un sourire radieux, se redresse devant le duc pour plus de sérieux. « Ne soyez donc pas froissé par cette infortune. Oubliez cette mésaventure, aussi agréable fut-elle pour mon être aviné, car je compte bien me faire pardonner en bonne et due forme. » D'un geste de la main théâtral, il indique la direction de la Ville Basse. « Votre Grâce, si vous l'acceptez, c'est avec un grand honneur et un immense plaisir que je vous invite à faire l'exquise rencontre d'Harmonie, notre bien aimée figure de proue, ainsi que de notre équipage encore présent à bord. » Et il termine par une nouvelle révérence, non moins théâtrale.


♦ Je suis le PNJ utilisé par les administratrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: La panique fait faire des choses surprenantes   La panique fait faire des choses surprenantes EmptyVen 4 Jan - 19:12

Il pourrait presque y avoir un sourire accompagnant la lueur amusée dans les yeux du duc, lorsque l’homme révèle l’embarras d’avoir peut-être causé du tort à la dame de ses pensées, si d’aventure elle devait être mise au courant. Peut-être y a-t-il un léger ricanement de la part de ses gardes, attentifs au bien être de leur duc, mais aussi à la discussion. Et rien n’échappe à la mémoire vive des lagrans, surtout lorsqu’il peut s’agir de potins croustillants.

« Allons, rassurez-vous, rien ne sera dit. »

Ou peut-être pas. La langue des lagrans, lorsqu’elle n’embrasse pas, est toute aussi adroite que l’esprit, et le mensonge – quoiqu’il n’en soit pas un – glisse entre eux comme une entente tacite. Après tout, Denys n’y pourra rien si quelques informations filtrent l’air de rien. Ne sont-ils pas à Lorgol, de toute manière, sur le territoire bien surveillé de la Cour des Miracles ? Il redoute déjà les messes basses qui vont se murmurer à nouveau sur lui dans quelques temps.

Ah ! La plainte prononcée dans un soupir fait mouche, et comme mordant à l’hameçon, l’Accordé peu sobre entame une proposition des plus attrayante. Pas surprenante, quoique le duc feinta un petit haussement de sourcils appréciateur. L’air songeur mais ayant déjà décidé de ce qu’il souhaitait. Et s’il à, l’espace d’un instant une moue légèrement mécontente à l’évocation du plaisir qu’il ne partage pas de ce baiser, la théâtrale démarche et le sur-jeux conscient de son interlocuteur lui plait. Bien entendu, il y a à craindre d’une rencontre avec les Accordés, surtout depuis ce qui est arrivé lors du mariage avorté du duc Bartholomé. Mais pour rien au monde il n’aurait laissé une si belle occasion d’en apprendre plus et même nouer des liens avec cette magie perdue et si longtemps bannie. L’on craignait encore beaucoup à propos de la magie du Sang, et pourtant il n’avait pas hésité à leur ouvrir ses portes. Alors pourquoi pas en faire de même ici ? Adressant un sourire à son curieux interlocuteur, fendu de cette amusante révérence, il ne tarde pas à donner une réponse.

« L’honneur et le plaisir seront pour moi, Taliésin, et je vous remercie. J’accepte la proposition. » Bien entendu, il jeta un regard à ses gardes, qui eux même acquiescèrent, malgré la direction qu’ils allaient prendre. Ce n’était pas la première fois que le duc de Lagrance se rendait dans la Ville Basse, mais il savait pertinemment celle-ci dangereuse pour les imprudents. Il ne le serait pas, heureusement. « Néanmoins, la Ville Basse est loin. Jacinthe, le mage portailleur de ma cour aura grand plaisir à nous accompagner.» Et lui indiquant la direction de sa tour non loin, il invita l'Accordé à marcher à ses côtés. « J'imagine qu'il n'y a rien à craindre après ce qu'il s'est passé en Ansemer, n'est-ce pas ? » Il l’avait vu, cet homme au mariage. Aussi, son sous entendu, quoique ni agressif ni accusateur n’était pas si léger que ça.


Revenir en haut Aller en bas
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Re: La panique fait faire des choses surprenantes   La panique fait faire des choses surprenantes EmptySam 5 Jan - 19:03




Taliésin






« Allons, rassurez-vous, rien ne sera dit. » Allons donc, comme s'il allait le croire. L'Accordé n'est pas né de la dernière pluie et même si l'alcool le rend un peu idiot par moments, son esprit reste aiguisé. Il lui faudra remédier à cette fâcheuse déconvenue en couvrant un peu plus sa belle de cadeaux et de sérénades délicates vantant les mérites de son caractère, la chaleur de son sourire et la finesse de ses courbes. Elle saura lui pardonner un stupide écart alors qu'il la fera danser sous la lueur des étoiles et qu'il l'emportera dans le tourbillon étincelant d'un orchestre.

Taliésin reprend néanmoins le fil de ses pensées et ne perd pas de vue les enjeux de cette rencontre. Si sa proposition est un bon moyen de se faire pardonner, il y voit également une excellente occasion de redorer le blason des Accordés. Les derniers événements ont porté un terrible coup à cette magie qui fascinait encore il y a quelques mois à peine et qui désormais effraie ceux qui en entendent parler. Son équipage reste bien trop souvent à bord de la Symphonie et les instruments sont bien plus souvent dissimulés à la vue des badauds. Ils ont peur des répercussions, et comme il les comprend. Ils n'ont pas passé mille ans à voguer sur les flots pour que les conséquences leur retombent dessus à présent.

« L’honneur et le plaisir seront pour moi, Taliésin, et je vous remercie. J’accepte la proposition. » Le sourire est franc, satisfait. À la bonne heure !  « Néanmoins, la Ville Basse est loin. Jacinthe, le mage portailleur de ma cour aura grand plaisir à nous accompagner. » « Que voilà une excellente idée. » répond-il, sans se départir de son assurance. Il emboîte le pas au duc, conscient de la surveillance intense dont il fait l'objet.

« J'imagine qu'il n'y a rien à craindre après ce qu'il s'est passé en Ansemer, n'est-ce pas ? » La question qu'il attendait arrive plus tôt que ce qu'il avait prévu, mais il s'en accommode. Les mains derrière le dos, il calque sa vitesse à cette du souverain et répond d'un air qui se veut tranquille ; ses yeux trahissent pourtant un sérieux qu'il n'affiche guère en façade. « Vous n'avez rien à craindre en ma compagnie, Votre Grâce. » Ils aperçoivent la tour qui n'était en effet pas très loin du lieu de leur rencontre. La voix de Taliésin chante, mais ses mots abritent sous la surface un océan de souvenirs houleux. « Mille ans d'errance ont sur l'esprit de bien étranges effets, messire. Et parfois, même munis de la plus efficace boussole, les hommes perdent le cap. » Plongé dans un silence songeur, il suit le duc dans sa tour et jusqu'à son mage des portails qui ne tarde pas à les envoyer au port de la Ville Basse.

Les effluves du port emplissent ses narines, la mélodie des langages fleuris des marins résonne à ses oreilles, mêlée à celle des vagues. Plus loin, dissimulée par l'imposante stature de l'Audacia, patiente la Symphonie. « Je vous en prie, suivez-moi. » indique-t-il, menant la marche, cette fois.


♦ Je suis le PNJ utilisé par les administratrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: La panique fait faire des choses surprenantes   La panique fait faire des choses surprenantes EmptyLun 14 Jan - 10:42

Il ne faut pas beaucoup de pas pour que les deux lagrans arrivent à la tour de Lierre-Réal, comme prévu. Malgré le sourire des deux, leurs regards reflètent un sérieux perceptible, et même s’il ne fait pas réellement confiance à cet Accordé, le duc veut croire qu’il n’a effectivement rien à craindre de l’homme. Sinon le vol d’un autre baiser à son insu, mais de toute évidence, l’alcool est déjà suffisamment retombé pour éviter une nouvelle déconvenue. Les mots de Taliésin semblent cependant porteur de douleur et mélancolie, et s’il ne peut comprendre ce que font mille ans sur l’esprit d’un homme, il peut tenter de l’entrevoir. C’est après tout pour se représenter les Accordés qu’il a accepté la proposition du lagran, outre ses propres objectifs personnels et la curiosité. Il ne peut néanmoins trouver une réponse compréhensive à la hauteur du mal qui a pu s’emparer de ces esprits errant depuis si longtemps, alors il se contente d’acquiescer, adoucissant l'intensité incisive de son regard. Ils n’échangent plus grand chose après ça, attendant seulement que le portailleur fasse son oeuvre. Une fois sur place, l’ordre est donné d’attendre non loin, un garde en sa compagnie tandis qu’un autre continue à suivre le duc et leur hôte.

Le port pirate est de loin l’un des endroits de la Ville Basse que Denys à le moins visité. Plutôt habitué à quelques taverne où il sait pouvoir rencontrer des contacts de la Cour des Miracles, il s’est rarement avancé jusqu’au bord de la mer, et autant à découvert. Aussi, bien que méfiant, il ne peut empêcher son regard de dériver sur la les navire, et notamment la haute stature de l’Audacia qui domine cette partie des quais. Et un peu plus loin, c’est la silhouette plus petite d’une vivenef, mais non moins charmante et impressionnante, qui se détache sur le bord de l’eau sombre. Cette fois, c’est Taliésin, assurément moins alcoolisé, qui prend la marche et guide vers ce navire. Et une fois à côté de la planche, l’homme ne tarde pas à inviter le duc à monter. Pourtant, il se prend d’abord à observer les contours du bois, d’où se détache dans la nuit la lumière de lanternes allumées. Bien sûr, l’aura nocturne ne rend sans doute pas grâce à la beauté d’un pareil bâtiment, mais il apporte avec lui son lot de mystère qui n‘est pas sans plaire au duc de Lagrance.

“Alors, voilà donc la Symphonie, dont on entend tant parler depuis peu ?”

Il y a de l’admiration, certes mesurée, dans la voix de Denys. Et aussi une curiosité sincère mêlé à un intérêt moins doux, mais à peine perceptible dans son regard si clair. Il a comme la sensation qu’il y a tant à apprendre de cette simple soirée qui ne promettait pourtant pas tant, à l’origine.


Revenir en haut Aller en bas
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Re: La panique fait faire des choses surprenantes   La panique fait faire des choses surprenantes EmptyMar 15 Jan - 19:11




Taliésin






Taliésin ne s'étend guère plus sur les effets qu'une errance millénaire peut avoir sur les hommes. Il ne pourrait comprendre, lui qui n'a rien vécu de tout cela ; même le jeune Meldred, recueilli si jeune, ne peux que deviner tout ce que cela implique pour un esprit, somme toute, humain. L'espoir aide, porté par la musique. Ils ont voyagé, exploré, rencontré des gens à l'Archipel sans jamais dévoiler qui ils étaient – de toute manière ils ne pouvaient se risquer à s'attacher, ils finiraient par leur survivre, tous autant qu'ils étaient.

L'Accordé emboîte le pas au duc, d'une démarche assurée. Il ne connaissait pas Lorgol avant de revenir, cette cité n'était qu'une idée qui prenait forme, doucement, tour après tout. Jamais il n'aurait imaginé telle merveille et pourtant, il y a déjà pris ses marques. Le Lagran n'a pas perdu son éloquence, il a déjà rencontré bon nombre d'individus intéressant et la Symphonie éveille la curiosité et même la méfiance, désormais. La merveilleuse Symphonie, si belle, malgré les siècles qui se sont écoulés.

« Alors, voilà donc la Symphonie, dont on entend tant parler depuis peu ? » « La seule et l'unique. » répond-il avec un sourire franc. Il est chez lui ici, il est confiant. Sur le pont, quelques visages curieux lorgnent par dessus le bastingage, intrigués par la petite troupe emmenée par Taliésin. Une figure plus ancienne et plus douce se retourne à son tour, un sourire délicat sur ses lèvres de bois. « Oh Taliésin, tu nous amènes un peu de compagnie ? » Son sourire à lui se fait plus doux également alors qu'il saisit la main que la femme de bois lui tend, afin d'y déposer un baiser. « Ma chère, très chère Harmonie. J'espère que ça ne te dérange pas. J'ai fait la plaisante rencontre du duc de Lagrance et il désirait ardemment faire ta connaissance, tu n'y vois pas d'inconvénient ? » Elle rit doucement, de ce rire étrange des figures de proue. Son regard se tourne vers le souverain qu'elle dévisage avec une intense curiosité. « Oh non, j'en suis ravie. Venez donc par ici, approchez-vous, que je puisse mieux vous voir. » Taliésin s'écarte légèrement et croise le regard du souverain, faisant un petit geste de la tête, l'air de dire « après vous ».


♦ Je suis le PNJ utilisé par les administratrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: La panique fait faire des choses surprenantes   La panique fait faire des choses surprenantes EmptyDim 27 Jan - 18:08

Les regards des marins de la Symphonie sont curieux, posés avec intensités sur les nouveaux venus. Malgré la pénombre, les discerner n’est pas complexe et cela attise un certain amusement chez le duc de Lagrance. Mais c’est le regard très différent de la maitresse de ce bâtiment qui intrigue plus intensément Denys, lorsque la voix sage et infiniment douce s’adresse à son guide. Elle n’est pas sans lui rappeler le ton tendre et mélancolique de la romantique Azalée qui mouille dans les quelques ports au sud de Lagrance, mais il y a infiniment plus, dans les prunelles de la belle Harmonie, qui d’un regard profond l’invite à s’approcher. Il n’est pas timide, mais pourtant, il a, l’espace d’un instant, une hésitation dans le regard, un doute à l’esprit et une retenue dans le pas. Mais il franchit néanmoins la distance, dépassant Taliésin qui l’invitait lui aussi à se présenter. Elle sourit, la belle dame de bois, alors qu’il s’approche et devant elle esquisse une révérence des plus raffinée. A l’instar de Taliésin, là où elle tend une main, il s’en saisit pour la saluer d’une délicate assurance. Et quand enfin les mots franchissent ses lèvres, il y a cette franche admiration dans le ton.

« J’ai fais beaucoup de supposition sur vous, charmante Harmonie, mais aucune ne rendait grâce à la beauté que j’ai devant moi. C’est un immense plaisir d’enfin vous rencontrer. »

Il y a la flatterie, oui, mais typique lagrane, celle qui embellit une pensée déjà sincère. Il a beau ne pas être très friand de l’océan et des voyages sur le pont d’un navire, Denys n’en apprécie pas moins la beauté sublime des filles de la mer, ces vivenefs merveilleuses. Et il doit bien reconnaître qu’Harmonie à ce quelque chose de différent, ce regard d’une dame ancienne qui sait tant et tant de chose, mais le cache sous un sourire doux et bienveillant. Elle rit néanmoins, doucement, à son compliment, et le remercie en rendant la conversation, quelques instants. Juste ce qu’il faut pour intriguer plus encore le duc sur elle et les Accordés qu’elle protège.

« M’autorisez-vous à visiter ? » Questionne-t-il alors, rendant un regard autant à la belle Harmonie qu’à Taliésin. Le marché de base ne stipulait certes qu’une rencontre, mais peut-être peut-il en attendre un peu plus, lui permettant d’échanger un peu plus sur les secrets de ces mages bannis qu’il songe de plus en plus à protéger, comme il l’a fait avec les mages du Sang.


Revenir en haut Aller en bas
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Re: La panique fait faire des choses surprenantes   La panique fait faire des choses surprenantes EmptyDim 10 Fév - 13:58




Taliésin






Harmonie profite sans se cacher de cette attention nouvelle dont elle est l'objet. La figure de proue, ancienne et sage, a toujours aimé la compagnie, les mélodies enchanteresses et l'exploration de nouveaux horizons. Devant les nobles manières du duc de Lagrance, elle paraît charmée, certainement flattée par ses gestes autant que par ses paroles enrobées qui doivent faire remonter en elle bien des souvenirs d'autrefois. Taliésin observe la scène de loin, silencieux et attentif, le regard sérieux et le sourire amusé. Il est certain que le duc de Lagrance est lui aussi charmé par la belle de bois ; il y compte bien. Quand celui-ci se tourne vers lui, d'ailleurs, il ne prend pas la peine de dissimuler la malice dans ses yeux.

« M’autorisez-vous à visiter ? » De mieux en mieux. « Je vous en prie, vous nous feriez un grand honneur en montant à bord de notre bien-aimé navire. » répond-il avec emphase, tout en le précédant sur la planche puis sur le pont. Il salue son équipage curieux et, quand le duc parvient à sa hauteur, il fait un grand geste de la main qui les englobe tous. « Votre Grâce, bienvenue sur la Symphonie. Les amis, veuillez rendre hommage à sa Grâce le duc de Lagrance. » Il a des airs grandiloquents, Taliésin, mais ses camarades de toujours perçoivent aisément dans son attitude des desseins plus sérieux. Chacun se montre courtois, salue le duc d'une révérence puis retourne vaquer à ses occupations comme si de rien n'était. Certains d'entre eux échangent un regard éloquent avec l'Accordé et celui-ci s'attend à être enseveli de questions quand le duc sera parti.

« Votre Grâce, si vous voulez bien me suivre. » reprend-il d'un ton serein avant d'ajouter sur un ton entendu. « Peut-être vos hommes préféreraient-ils rester sur le pont où mes camarades leur offriront l'hospitalité pendant que je vous fais visiter ? » La suggestion est plus que cela et le duc semble le saisir, puisqu'il accepte de le suivre sans être accompagné. Il y a des conversations qu'il vaut mieux avoir loin des oreilles indiscrètes.

Taliésin entraîne donc le duc dans les profondeurs du navire, lui faisant visiter quelques lieux sans réellement s'attarder, sans non plus aborder les sujets qui lui brûlent les lèvres. Ils finissent néanmoins la visite par la cabine du capitaine – sa cabine – où il l'invite à prendre place à un bureau sobre, véritable luxe sur une vivenef. L'Accordé s'empare d'une bouteille de vin et de deux verres qu'il pose devant lui avant de servir le duc. « Il vient de Lagrance, une véritable merveille. Mais vous devez déjà le savoir. » plaisante-t-il, se servant à son tour. « Il me rappelle l'un de ceux que j'appréciais dans mes jeunes années, un vrai délice. » Il lève les yeux ainsi que son verre pour trinquer avec le souverain, puis il boit une gorgée avant de reprendre la parole. « Voyez-vous, ce sont ces petits détails qui vous manquent quand vous êtes loin de chez vous durant de si longues années. Le vin, le théâtre, les bals où l'on dansait au bras d'une fleur délicate, les étendues fleuries aux parfums enchanteurs. Que n'aurais-je pas donné durant notre exil pour revoir tout cela, rien qu'une fois ? » Le ton est rêveur et les souvenirs lointains mais nombreux. « Racontez-moi le Lagrance d'aujourd'hui, votre Grâce. » Qu'il parle de son duché, oui. Qu'il s'enorgueillisse de ses merveilles.


♦ Je suis le PNJ utilisé par les administratrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: La panique fait faire des choses surprenantes   La panique fait faire des choses surprenantes EmptyMer 18 Déc - 13:15

Il le reconnait aisément, ce regard fourbe de Lagran qui attend et espère quelque chose de cette rencontre. Il l’identifie sans mal, le duc de Lagrance, car il possède bien le même lorsque son intérêt est grandement titillé. Les mots de Taliésin sont caressants et son attitude des plus charmante, et il devine, Denys, que l’homme en face de lui n’est pas plus dupe qu’il ne le serait. Ils savent tous deux qu’il y a beaucoup à obtenir d’une telle rencontre, entre pouvoirs et avantages, connaissances et liberté. Les Magies Perdues l’ont depuis toujours fasciné, comment se refuser à une telle occasion lorsque celle-ci se dessine si clairement sous vos pieds ? Alors, confiant et fier, il s’ose à faire la demande à ce Lagran de mille ans plus vieux que lui, et se réjouit, derrière son masque rêveur aux yeux qui brillent, de l’autorisation qui lui est faite.

Un pas sur le pont, à capter du regard toutes les beautés du navire, et tous les yeux qui se tournent, curieux, vers lui et Taliésin. L’amusement est trahi par le sourire qui pointe sur ses lèvres, et chaque salutation reçue est rendue avec plaisir et certainement un peu d’orgueil. Et si l’air grandiloquent de l’Accordé a tout de calculé, il se prend au jeu, le duc de Lagrance, pour mieux récolter les fruits des graines qui seraient ce soir plantées. Car vient enfin la proposition tant attendue. Ce qu’il lit entre les lignes et dans le regard de Taliésin ne trompe pas, et c’est tout aussi serein que le souverain couronné donne sa réponse :

« Je suis certain qu’ils apprécieront, en effet. »

Le sourire est rendu, mais le regard qu’il lance à ses hommes coupe à ceux-ci toute envie de protester. Cela dit, il sait qu’il peut compter sur eux, si d’aventure quelque chose devait mal tourner. Bien sûr, il ne s’attend pas à ce que ce soit le cas - à moins peut-être de risquer un nouveau baiser non désiré - mais la prudence a toujours été une des qualités du duc de Lagrance. En outre, refuser aurait été une belle erreur pour arriver à ses objectifs.

Alors il suit l’Accordé dans les entrailles du navire, badinant l’air de rien sur les quelques sujets qu’ils abordent, sans toucher du doigt celui qu’ils semblent tous deux vouloir aborder. Mais il faut un lieu sûr, un lieu propice à ce genre d’entente. Et lorsqu’enfin ils arrivent à ce que Denys devine être la cabine du capitaine, doucement éclairée à la lueur de plusieurs lanternes, le sourire se fait moins franc, et les prunelles de ses yeux se font plus attentives. Il prend place sur la chaise qui lui est proposée et se saisit du verre qui lui est tendu, humant la fragrance sucrée, raffinée, mais néanmoins forte du vin qui rougie la coupe.

« Je ne doutais pas une seule seconde de votre excellent goût. » Avant même de goûter, il sait que ça sera un délice. Plus que le goût de l’Accordé à embrasser des gens - des hommes… - en plein milieu de la rue. Mais finalement, il doit bien trop à cette rencontre pour tenir rancoeur de ce malheureux contretemps.

Ah, il est habile le Taliésin, comme peut l’être un Lagran, il le sait bien. Et l’orgueil est un travers qu’il possède hélas un peu, le duc de Lagrance. Pas au point de le laisser l’aveugler, mais suffisant pour faire plier certaines de ses décisions. Mais n’y a-t-il pas, pour ce Lagran expatrié, plaisir à entendre ce qu’est devenu le duché de son enfance, mille ans après son départ ? Alors il parle, il raconte. Et l’autre écoute, l’autre questionne. Le badinage finit par se muer en pourparler des plus sérieux. Et jusqu’au bout de la nuit, à la pointe de l’aube, les deux enfants des jardins s’amusent à récolter les fruits qu’ils ont semés.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: La panique fait faire des choses surprenantes   La panique fait faire des choses surprenantes Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La panique fait faire des choses surprenantes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] Les Réformés se portent bien [DVDRiP]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: