AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-45%
Le deal à ne pas rater :
Chaussure Nike Shox TL pour Homme à -39%
94 € 170 €
Voir le deal

Partagez
 

 Dans le doute, épouse-le

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Guerriers
Les Guerriers
Octavius Fer-Vaillant
Octavius Fer-Vaillant

Messages : 874
J'ai : 38 ans
Je suis : garde à l'antenne de la Guilde des Compagnes à Port-Liberté

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Guilde des Guerriers et au Fils des Ombres
Mes autres visages: Castiel • Louis • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Dans le doute, épouse-le   Dans le doute, épouse-le EmptySam 26 Jan - 3:46


Livre IV, Chapitre 1 • Les Labyrinthes de Sithis
Octavius, Maelys, Thomas, Cassiopée, Quitterie, Rackham, Tristan & quelques PNJs de bon goût

Dans le doute, épouse-le

Ou quand on s’apprête à en voir de toutes les couleurs



• Date : Le 8 novembre 1003.
• Météo (optionnel) : Température douce avec parfois une légère pluie, mais comme on dit, mariage pluvieux, mariage heureux.
• Statut du RP : Collectif, mais sur invitation.
• Résumé : Maelys et Octavius se marient enfin, devant un petit comité d'ami.e.s proches, unissant officiellement leurs vies devant les dieux (ceux qui restent) et les hommes.
• Recensement :
Code:
• [b]8 novembre 1003 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t4518-dans-le-doute-epouse-le]Dans le doute,épouse-le[/url] - [i]Octavius Fer-Vaillant, Maelys Fer-Vaillant, Thomas Sombrepas, Cassiopée Avirel, Quitterie des Deux-Ancres, Rackham des Deux-Ancres, Tristan d'Amar[/i]
Maelys et Octavius se marient enfin, devant un petit comité d'ami.e.s proches, unissant officiellement leurs vies devant les dieux (ceux qui restent) et les hommes.




PERSONNAGE EN HIATUS JUSQU'AU REBOOT
Il va changer de nom, d'avatar, et de sexe, en fait, donc ne vous faites pas trop d'attentes :miguel:
Revenir en haut Aller en bas
Les Guerriers
Les Guerriers
Octavius Fer-Vaillant
Octavius Fer-Vaillant

Messages : 874
J'ai : 38 ans
Je suis : garde à l'antenne de la Guilde des Compagnes à Port-Liberté

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Guilde des Guerriers et au Fils des Ombres
Mes autres visages: Castiel • Louis • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Dans le doute, épouse-le   Dans le doute, épouse-le EmptySam 26 Jan - 4:02

Élucubrations personnelles qui ne comptent pas dans le RP, on fait 400 mots maximum, mais j’avais des choses à dire, vous le savez, j’ai toujours quelque chose à dire :miguel: Est-ce de la triche ? Certainement.:
 

La légère pluie a cessé, depuis quelques minutes, et laisse au soleil la possibilité de faire sécher les convives autant que les mariés. Quelle idée, aussi, de se marier à l’extérieur ! Heureusement, ce n’est que le temps de la cérémonie, un échange de voeux, de lois et de sangs, comme Maelys et Octavius ont convenu.
De nom, aussi, pour les deux époux.
Maelys et Octavius Fer-Vaillant, ça sonne bien.
Une cérémonie simple, à leur image, suivie d’un repas dans la salle commune d’une auberge du bourg où ils résident ; rien de trop compliqué, rien de trop lourd, tout qui laisse place à la fête. Ils ne sont que peu de convives, au final. Quelques Chevaucheurs et Cassiopée, Quitterie et son capitaine, sa soeur, deux ou trois guerriers. C’est bien suffisant.

Leurs poignets tendus, vulnérables, offerts à la lame qui tranchera la chair et fera couler leurs sangs. Sangs qu’ils mélangeront au-dessus de la coupe, pour ensuite le répandre au seuil de leur maison. Qu’importe qu’ils y habitent depuis des mois, puisque c’est uniquement désormais que ce sera véritablement leur foyer à tous les deux. Où peut-être même qu’une famille naîtra, qui sait ? L’idée ne l’effraie plus, depuis des mois, et il se doute bien que dans les voeux de leurs amis, il y aura certainement des souhaits d’enfants. Venant de Louison et de Félicie, à tout le moins ! Un regard de biais vers sa plus jeune soeur, joliment apprêtée dans sa robe d’Ansemer, puis il revient à l’instant présent. À son épouse, devant lui.

Les yeux pâles d’Octavius captent ceux sombres de Maelys. Les voeux ont été prononcés, devant l’homme de loi engagé pour les unir, et il ne reste qu’un rite pour tout à fait lier leurs vies. Ça lui semble incroyable, qu’ils soient là, parfois, mais également si évident, à ce moment. Il trouve la Chevaucheuse magnifique, en ce moment, et si ce n’était de tout le monde qui les regarde… ça ferait très longtemps qu’ils consommeraient encore ce mariage, avant même qu’il soit finalisé. « Tu peux encore dire non. » Un trait d’humour, si rare chez l’Ibéen au caractère ombrageux et réservé. Elle peut encore dire non, mais il doute fortement qu’elle le fera. La lame tranche le poignet d’Octavius, douleur soudaine et brûlante, pourtant si mince et insignifiante, car ce qu’elle représente est bien plus grand.



PERSONNAGE EN HIATUS JUSQU'AU REBOOT
Il va changer de nom, d'avatar, et de sexe, en fait, donc ne vous faites pas trop d'attentes :miguel:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Dans le doute, épouse-le   Dans le doute, épouse-le EmptyDim 27 Jan - 20:50

Le temps n’était pas au beau fixe, ce 8 novembre 1003, mais rien n’aurait pu altérer le bonheur naissant des deux futurs mariés. J’avais cédé à l’envie de me mettre en robe, uniquement pour l’occasion afin de marquer le coup, et peut-être un peu les esprits, surtout celui de mon époux. C’était une robe que Tristan m’avait offerte, des années auparavant, avec quelques autres mochetés lagranes que j’avais étrangement oubliées lors de mon départ de Lagrance. Celle-ci avait le mérite d’être pratique, et aussi d’être plus proche de ma propre personnalité, simple robe violette, dont la seule fantaisie étaient deux dragons brodées d’or sur le corset. Cassiopée m’avait aidée à remonter gracieusement mes cheveux d’ébène pour dégager mon visage, dans une coiffure un peu plus sophistiquée que d’ordinaire. Je n’étais pas bien à mon aise, même si ce n’était pas uniquement du à mon accoutrement.

Je m’avançai, face à Octavius, sur le seuil de cette maison qu’il s’était échiné à remettre en état l’année passée. Mon cœur battait la chamade dans ma poitrine, face à ce moment si solennel, où nos deux existences se lieraient. Ce n’était, pourtant, qu’une façon d’officialiser la chose pour nous deux. Nous étions déjà en couple depuis très exactement deux ans, et habitions sous le même toit depuis bientôt une année maintenant. Seulement… Je ne faisais pas partie de ces jeunes filles qui rêvaient d’un beau mariage, dans une magnifique robe. Cette perspective m’avait tout d’abord mise dans une colère noire, avant de m’angoisser sérieusement… Mais ce temps passé à ses côtés m’avait prouvée que c’était le bon choix, l’évidence même.

Je croisai ses yeux bleus si captivants, tendue face à lui, et… Octavius se fendit d’une blague qu’il trouvait sûrement de bon goût. «Je le gratifiai d’une bourrade à l’épaule en représailles, en contenant néanmoins un sourire. « Ne sois pas stupide ! » J’essayais de paraître digne, un peu, et lui s’amusait à tout gâcher au moment crucial !

Je l’observai, nerveuse, se trancher le poignet. Je n’étais pas habituée aux méthodes kyréennes, mais elles étaient certainement celles qui nous représentaient le mieux. Mon homme, mon foyer. Je pris à mon tour une lame pour me trancher le poignet et en abreuver la coupe où nos deux sangs se lièrent, dans une symbolique forte. Je tenais toujours la coupe d’une main et lui de même, lorsque nous nous approchâmes tous les deux du seuil pour répandre le contenu de la coupe devant notre foyer, jusqu’à la dernière goutte, en bénissant le sol de notre union.

Je m’oubliai un instant pour l’embrasser, avec une fougue à peine contenue, pour me retourner ensuite vers les quelques proches rassemblés pour l’occasion, le rouge aux joues, mais si fière d’être Maelys Fer-Vaillant désormais.

Je soufflai doucement : « Et maintenant ? »
Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Thomas Sombrepas
Thomas Sombrepas

Messages : 1185
J'ai : 29 ans
Je suis : Chevaucheur de la dragonne Étincelle dans le vol de Lagrance
Mage d’Été/Destruction (Compression de la matière)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : L'impératrice de Faërie, la Maréchale de Flamme et Tristan d'Amar
Mes autres visages: Melsant de Séverac
Message Sujet: Re: Dans le doute, épouse-le   Dans le doute, épouse-le EmptyMar 26 Fév - 18:14

C'était une journée spéciale. Thomas n'était pas un adepte des fêtes, de quel genre que ce soit, mais en l'occurrence, c'était sa meilleure amie qui s'unissait à l'homme qu'elle aimait alors... Il pouvait se réjouir pour elle. Même si il était toujours triste qu'elle ai du partir en Ansemer pour s'accomplir, ils se donnaient régulièrement des nouvelles et parvenaient à se voir de temps à autre. Ils maintenaient le lien, comme promis. Et elle était heureuse auprès de son taciturne guerrier. Il se demandait quel genre de tenue elle allait porter. Maelys n'était pas la plus féminine des femmes. Du moins dans ses tenues. Parce que physiquement, elle avait de sérieux atouts, même s'il n'avait jamais été attiré par la Chevaucheuse. Il savait tout de même voir la beauté quand il la voyait.

Depuis plusieurs jours, Cassiopée était excitée comme une puce. Étincelle aussi d'ailleurs. Sa dragonne avait toujours adoré la Chevaucheuse et était aussi excitée que la Mage. Sereine était plus tranquille, toujours bienveillante. Thomas avait laissé à sa fiancée le soin de choisir leurs tenues pour l'occasion. Il s’habillait toujours très simplement et avait du investir pour l'occasion, en de beaux atours. Sans que cela ne soit non plus ostentatoire et ridicule. Il se faisait la réflexion qu'il aurait bientôt d'autres dépenses, pour son propre mariage. Aucune date n'était encore fixée. Ils étaient fiancés depuis des mois, mais n'avaient pas encore choisi quand ils s'uniraient vraiment, les derniers événements ayant miné le moral du Chevaucheur. Au moins, cet hymen serait une sorte de répétition pour lui, le moyen de voir un peu comment cela se passait et il ne doutait pas que Cassie allait se projeter également.

Il fut heureux de constater qu'ils avaient décidé de faire quelque chose de simple et intime. C'était parfait. Dommage que la pluie soit de la partie depuis le matin, même si elle finit par cesser, offrant une éclaircie bienvenue. Maelys était superbe et Thomas ressentit une vive émotion, son regard se mettant à briller en la voyant. Durant les vœux, il posa simplement une main dans le dos de Cassiopée, rassuré par sa présence et son contact. Peut-être aussi pour lui rappeler que bientôt, ce serait eux et qu'il ne fuirait pas. Il regarda avec intérêt les coutumes kyréennes, les vœux échangés devant leur foyer. Les regards amoureux et complices, malicieux également. Surprenant de la part d'Octavius. Puis la démonstration d'affection spontanée de Maelys qui lui arrachèrent un sourire amusé. Il se pencha légèrement vers Cassiopée pour lui murmurer : "Tu vois, c'est quelque chose comme ça que j'aimerai pour nous. Simple, chaleureux, sincère. Sans le sang, évidemment." Il lui embrassa la tempe, avant d'aller féliciter les mariés quand ils en eurent terminé avec la cérémonie. Une poignée de main pour Octavius avec une tape sur l'épaule et un mot : "Tu as déniché une perle, prends-en bien soin." Et pour Maelys, un regard admiratif, avant de poser délicatement sa main derrière sa tête pour venir lui embrasser le front. "Tu es éblouissante. Sois heureuse." C'était tout le mal qu'il lui souhaitait.



I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey —
Lion's tears
Revenir en haut Aller en bas
Les Guerriers
Les Guerriers
Octavius Fer-Vaillant
Octavius Fer-Vaillant

Messages : 874
J'ai : 38 ans
Je suis : garde à l'antenne de la Guilde des Compagnes à Port-Liberté

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Guilde des Guerriers et au Fils des Ombres
Mes autres visages: Castiel • Louis • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Dans le doute, épouse-le   Dans le doute, épouse-le EmptyMer 19 Juin - 23:17

« Et maintenant ? »

Et maintenant, oui ?

Son esprit est encore absent, perdu dans le baiser fougueux de sa désormais épouse, les oreilles rouges de cet étalement d’affection devant leurs proches réunis. Alors qu’ils ont fait bien pire, entendons-nous bien, devant des personnes bien plus inconnues (ce qui justifie peut-être que c’était moins gênant). Les convives applaudissent, alors que le sang de la coupe se répand sur le pas de leur maison, baptisant les lieux en règle (et déjà honorés de la façon officieuse, mais ô combien plus plaisante).

Sa soeur est la première à s’avancer vers eux, accrochée au bras de Louison, afin de venir les féliciter. Elle gratifie son aîné d’une longue étreinte et leur souhaite des enfants - oui, plusieurs enfants, rien de moins. Ses propres joues sont roses, d’une gêne évidente devant la relation passionnelle d’Octavius et de Maelys, mais c’est avec une évidente gentillesse qu’elle s’adresse à la Chevaucheuse, déposant une main compatissante sur son bras: « Si t’as besoin d’aide, pour la cuisine, j’peux te montrer des plats bellifériens qui vont ravir Octavius. Maelys sait cuisiner, qu’il répond, gêné, sachant très bien que dire “Maelys sait cuisiner” est étendre beaucoup les capacités de la jeune femme. Disons qu’elle sait ne pas les empoisonner (tant qu’elle ne refait jamais ce damné pain millénaire…), c’est déjà pas mal. Il est quand même là pour la défendre ! Et pareil pour les enfants ! J’pense qu’ça va, Fée, ça, on devrait s’débrouiller pour savoir comment les faire. » La demoiselle rougit de plus belle et cette fois, tient sa langue à la réplique goguenarde de son frère aîné, qui affiche un sourire des plus satisfaits. Bien sûr que ce n’était pas ce que sa petite soeur voulait insinuer, mais ils penseront à ça… plus tard.
Thomas et Cassiopée suivent ; elle avec énergie et exubérance, lui avec retenue et peu de mots, à son habitude. Une chose que le guerrier sait définitivement apprécier. Poignée de main forte, virile, entre les deux hommes. « Tu as déniché une perle, prends-en bien soin. J’y compte bien. » Il a toujours pris ses voeux au sérieux, et ceux-là encore plus que les autres.

Dans la salle commune de l’auberge, ils boivent (pas trop), ils fêtent (juste assez), ils s’amusent, entourés de ces quelques personnes privilégiées. Pas besoin de plus. Comment les ducs font-ils pour inviter la moitié d’un continent à un mariage ? Ça semble soupçonneux, au mieux, dangereux, au pire. Lorsque tous les invités sont couchés, ou partis, les deux époux prennent quant à eux le chemin de leur maison, le pas léger. La nuit est dangereuse, la Chasse Sauvage court, mais ils n’en ont cure. Ils sont occupés à s’embrasser à chaque enjambée, avec toujours plus de voracité au fur et à mesure qu’ils se rapprochent de leur logis. Sur le pas de la porte, le sang a séché, et c’est à deux qu’ils le franchissent, enivrés de bière et de ces sentiments étourdissants.
Heureux.



PERSONNAGE EN HIATUS JUSQU'AU REBOOT
Il va changer de nom, d'avatar, et de sexe, en fait, donc ne vous faites pas trop d'attentes :miguel:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Dans le doute, épouse-le   Dans le doute, épouse-le Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans le doute, épouse-le
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: