AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -60%
Red Dead Redemption 2 – PS4 ou Xbox One
Voir le deal
15.99 €

Partagez
 

 Mal de Terre en Ré mineur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Pavillon Noir
Le Pavillon Noir
Olivier la Poutre
Olivier la Poutre

Messages : 28
J'ai : 43 ans
Je suis : Pirate, charpentier sur l'Audacia

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Rhéa
Mes autres visages: Sonjä de Sylvamir
Message Sujet: Mal de Terre en Ré mineur   Mal de Terre en Ré mineur EmptyJeu 11 Avr - 20:17


Livre IV, Chapitre 3 • Au Fer Rouge
Tim l'Escampette & Olivier la Poutre

Mal de Terre en Ré mineur

« Hé, mage du Sang, t'as les oreilles qui saignent » ─ Tim


• Date : 7 mars 1004
• Météo (optionnel) : Ciel gris
• Statut du RP : Privé
• Résumé : Entre son escapade en Lagrance et l’hivernage de l’Audacia, Olivier n’a pas pris la mer depuis trop longtemps, il tourne en rond sur le pont comme dans une cage. Il se met à la recherche de l’auteur des improbables accords qui cassent ses oreilles et tombe sur Tim, qui a visiblement décidé de se mettre à la musique.
• Recensement :
Code:
• [b]7 mars 1004[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t4700-mal-de-terre-en-re-mineur]Mal de Terre en Ré mineur[/url] - [i]Tim l'Escampette & Olivier la Poutre[/i]
Entre son escapade en Lagrance et l’hivernage de l’Audacia, Olivier n’a pas pris la mer depuis trop longtemps, il tourne en rond sur le pont comme dans une cage. Il se met à la recherche de l’auteur des improbables accords qui cassent ses oreilles et tombe sur Tim, qui a visiblement décidé de se mettre à la musique.



Dernière édition par Olivier la Poutre le Dim 5 Mai - 21:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir
Le Pavillon Noir
Olivier la Poutre
Olivier la Poutre

Messages : 28
J'ai : 43 ans
Je suis : Pirate, charpentier sur l'Audacia

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Rhéa
Mes autres visages: Sonjä de Sylvamir
Message Sujet: Re: Mal de Terre en Ré mineur   Mal de Terre en Ré mineur EmptyJeu 11 Avr - 20:17

Cent soixante-dix jours. Cela fait cente soixante-dix jours que je traîne ma carcasse loin des flots. Retrouver le léger bercement du pont de l’Audacia a aidé quelque peu, mais le navire reste figé à quai. Les étoiles sont pourtant revenues dans le ciel. Qu’attend-on pour lever l’ancre ? Que Messaïon éternue un bon coup, que passent les tempêtes qui secouent les mers pour espérer s’y engager une fois le calme assuré ? Qu’Atal nous fasse signe de hisser les voiles ? Mais les dieux sont muets, ils se sont ennuyés de nos vies ; on n’a plus besoin de leur aval. Alors allons-y, voguons !
Nous sortirons de l’hivernage sous peu, dans quelques jours, m’a assuré le Capitaine. La plupart des mousses s’activent déjà à leurs tâches respectives pour préparer la remise en route du vaisseau. Mais le temps est devenu boueux, il dégouline plus qu’il ne s’écoule, comme une mélasse informe à l’aspect douteux. J'ai tant attendu, quelques jours devraient n’être rien, et pourtant l’imprécision qui les caractérise me fait redouter les deux cents jours de mal de terre. Serai-je mort de vieillesse avant que nous reprenions la mer ?

Tandis que je sors sur le pont, sous la grisaille du ciel, je sens ma frustration monter d’un cran. Rhéa est en parfait état, j’ai passé la matinée à lustrer la moindre rayure que j’ai pu trouver à défaut d’avoir autre chose à faire, et me voilà, les bras ballants à ne plus savoir qu’en faire. J’avance à tâtons mon esprit à la recherche d’Isonade, muette depuis des heures. La jalousie qui me taraude à son égard, elle qui ne quitte jamais la mer, doublée de la folie qui s’immisce doucement en moi tout en pesant sur elle me l’ont rendue boudeuse.
Une mélopée du vent vient me taquiner les oreilles alors que je m’accoude au bastingage en regardant dramatiquement l’horizon bleu. Ce n’est pas la première fois que j’entends ces quelques notes, je reconnais la flûte et je devine déjà que la suite va être désagréable. Quelques mesures plus loin mon visage grimace déjà alors que le virtuose, à qui on a laissé croire qu’il en était un, s’acharne dans sa musique.
Cette fois est celle de trop. Je parcours l’Audacia en long et en large, puis en travers, de la proue à la poupe en passant par les cabines et la cale. Si je mets la main sur le petit malin qui insupporte mes oreilles, lui et son instrument passent à la flotte ! Cela fera office d’offrande à Messaïon, tiens, peut-être se décidera-t-il à répondre aux appels de ses fidèles pour qu’enfin on bouge de ce port de malheur. Le raffut se rapproche, mes oreilles seront bientôt délivrées. Je te tiens, barde de pacotille…
J’émerge des cuisines sur le pont inférieur et tombe nez à nez avec Tim, le petit mousse dont la curiosité m’amuse - et m’attendrit aussi un peu, je dois l’admettre. Je ne sais pas s’il a deviné sur mes traits que ses notes faisaient vriller mes tympans ou s’il s’arrête simplement pour me saluer, toujours est-il qu’il fait taire les lamentations de sa flûte. Ouf. Je n’ai pas le coeur à le balancer par-dessus bord, ce brave petit, mais pour un autre, ç’aurait été une autre histoire.
« Bonjour, Tim. » Je m’approche, ayant regagné un semblant de sérénité depuis que le calme est de retour. Cela fait des mois que je ne l’avais pas vu, le petit Tim, et depuis mon retour à bord, il n’est pas encore venu me tenir la jambe avec ses questions ; ça me manquerait presque. « Prêt pour le retour en mer ? » Je me garde de lui parler de son instrument, peut-être oubliera-t-il qu’il le tient encore entre ses doigts et qu’il ne lui viendra pas l’idée de reprendre son épouvantable mélodie.
Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir
Le Pavillon Noir
Tim l'Escampette
Tim l'Escampette

Messages : 3155
J'ai : 16 ans
Je suis : mousse sur l'Audacia !

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Audacia
Mes autres visages: Richard le Harnois - Gabin de la Volte
Message Sujet: Re: Mal de Terre en Ré mineur   Mal de Terre en Ré mineur EmptySam 13 Avr - 17:06

L'hivernage prenait fin et l'Audacia ne tarderait pas à reprendre la mer, enfin ! Ce n'était pas trop tôt. J'aimais poser pieds à terre de temps à autre, revoir mes amis ainsi que quelques membres de ma famille, mais rien ne valait au fond le sentiment de liberté que j'éprouvais quand les voiles de la Vivenef se gonflaient et que les quais s'éloignaient. Liberté et aventure. Liberté et nouveauté. Liberté et rire. Liberté et famille, les membres de l'Audacia en étant comme une quelque part. Liberté et apprentissage, aussi. Telle la flûte à ma bouche dont j'apprenais à jouer depuis août dernier déjà.

Cela paraissait long vu comme ça, mais étrangement depuis que j'avais commencé à m'entraîner en compagnie d'Elliott le musicien, elle n'avait eu de cesse de disparaître mystérieusement. Une chance, je finissais toujours par remettre la main dessus grâce à une mystérieuse et magique carte qui se trouvait en ma possession.* Je n'étais pas stupide au point de ne pas comprendre que l'art que je soufflais ne plaisait pas à tout le monde à bord, mais quand même, je me demandais jusqu'où la jalousie irait quant à mon talent caché. Très caché. Oui, car de toute évidence, il mettait du temps à se révéler. Heureusement, je pouvais compter sur la gentillesse et la patience de certain, comme celles de mon cousin Théodore. Ce dernier, propriétaire d'une boutique à Lorgol, m'avait souvent invité durant l'hivernage à jouer dehors afin de faire profiter au plus grand nombre possible. Il me disait souvent d'aller à tel ou tel endroit précis. Généralement les boutiques rivales à la sienne.

Enfin soit, l'hivernage prenait fin et l'Audacia voguerait de nouveau. J'entamais là une énième année comme mousse, la dernière avant de passer au rang de 'pirate' il me semblait, mais qu'importe, j'y avais ma place depuis un moment déjà. On m'y avait appelé l'Escampette et je tenais à ce surnom depuis. On m'avait même appelé le frénétique au vu de mes efforts. C'est que depuis mes débuts, j'avais pas mal changé sur quelques plans. J'étais davantage volontaire. Je fuyais moins les corvées aussi. Un exploit pour qui m'avait vu monter à bord pour la première fois. De nouveau sur l'Audacia, je n'avais pas traîné avec les tâches qu'on m'avait confiées, hâtif de reprendre la mer comme les autres. Et dès que l'occasion s'était présentée, entre deux corvées, j'avais sorti ma flûte – soigneusement accrochée à ma ceinture là où d'autres portaient plutôt une dague ou une épée. Et j'y avais joué quelques notes que j'estimais plus que travaillées et améliorées. De quoi mettre la larme à l'œil chez Elliott. De quoi laisser bouche bée les nouveaux mousses présents. De quoi se faire retourner les mages de l'Accord. De quoi guider, même, le charpentier jusqu'à moi. Charpentier qui avait du passer une sale journée, vu son premier air, avant que je n'arrive à la rescousse à l'aide de mon art musical.

« Bonjour Olivier ! » lui répondis-je d'un grand sourire pour l'accueillir tout en arrêtant de jouer. Je l'avais souvent appelé 'M'sieur la Poutre' au début, quasi un an en fait, mais avec le temps et comme il m'arrivait de m'étrangler en disant son nom, j'avais estimé qu'il était plus sage et familier de citer son prénom. Un seul avait droit encore à des 'm'sieur' et c'était le boucher de l'Audacia. « Toujours prêt, répondis-je à sa question avec le même sourire avant de reprendre, et toi ? Je suppose que tu as déjà été voir Rhéa ? » Le contraire m'aurait étonné en réalité. Je respectais beaucoup cet homme, autant que sa magie qui me rendait fort curieux à son égard. C'était une magie que j'estimais pleine de mystères et puis, le changement de couleur au niveau des yeux, y avait rien à dire, qu'est-ce que c'était classe ! Vivement une invention permettant de colorer ses yeux, ce serait vraiment génial et j'en abuserai probablement beaucoup.


Mal de Terre en Ré mineur Tumblr_inline_p85bp3kCI11r0qz1s_250
"What is the one thing we say to Apocalypse ?"
"Kitty cat, kitty cat, prrr"






Mal de Terre en Ré mineur 1530037627-tim




Tim ~ #A13239


Dernière édition par Tim l'Escampette le Dim 19 Mai - 14:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir
Le Pavillon Noir
Olivier la Poutre
Olivier la Poutre

Messages : 28
J'ai : 43 ans
Je suis : Pirate, charpentier sur l'Audacia

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Rhéa
Mes autres visages: Sonjä de Sylvamir
Message Sujet: Re: Mal de Terre en Ré mineur   Mal de Terre en Ré mineur EmptyDim 5 Mai - 23:34

L’enthousiasme presque flatteur du gamin m’arrache un sourire en coin. Pas tout le monde - pour ne pas dire, personne - ne m’accorde ce genre d’accueil. Quand je me ramène, usuellement, on est plutôt sur du silence gêné ou des tâches subites et incroyablement opportunes pour s’extirper de mon regard. Exagéré-je ? Oui. Cela étant, on n’exagère jamais que la vérité. Quoi qu’il en soit, le jeune Tim n’est pas comme tout le monde, ça non ! Il ne s’encombre pas des préjugés que peut avoir le commun des mortels. Un mousse en or - une aubaine pour un pirate à tendance pingre ! Parfois l’insouciance de son âge me fait craindre qu’elle soit seule responsable de cette générosité. Puisse le temps ne pas ternir son éclat et en faire un comme-tout-le-monde.
Mais le petit Tim a aussi ses défauts, bien évidemment, à commencer par cette fichue flûte, objet de ma présence en premier lieu. Je me sens subitement coupable d’avoir eu besoin qu’il massacre les oreilles l’intégralité de l’équipage (et va savoir, peut-être du port tout entier !) pour que je vienne échanger avec lui. Mon arrogance a pris un coup, aussi, car j’étais convaincu qu’il serait venu me trouver lui-même dès mon retour à bord.

« Bien évidemment que j’ai été voir Rhéa. » Mon intonation est à la limite de l’agacement. Je suis certes un peu irrité, UN PEU ? mais les mots ont évacué mes cordes vocales avec précipitation, poussés par l’évidence de ma remarque. Peut-être que la contrariété chargée dans ma phrase peut encore se faire passer pour du sarcasme à vocation comique. Voyons. « … Ou je ne m’appelle pas la Poutre ! » J’accompagne ça d’un sourire un peu forcé pour faire oublier mon rattrapage bancal. La dernière chose que je veux, c’est que le mousse pense qu’il m’agace. Même si parfois… Je chasse l’idée tout en sachant qu’il faudra bien, un jour, lui avouer que son plus grand talent n’appartient pas au domaine musical. Mais pas aujourd’hui. A moins qu’il s’y remette. Il est donc temps de veiller à ce que cela n’arrive pas. « Dis-moi, tu sais que je me suis absenté quelques temps. Il y a du nouveau, à bord ? » Je me fiche bien des commérages, tout comme des mousses fraîchement recrutés. A la rigueur, une dénonciation sur les saboteurs qui m’ont fichu de la bière sur le pont supérieur me serait utile, mais je ne m’attends pas à entendre Tim proférer des accusations.
Vraiment trop gentil, ce petit. En cela nous sommes bien différents. Même si j’avais le cœur sur la main comme l’apprenti pirate, qu’est-ce que j’en ferais ? Je serais bien capable de frapper des gens avec.


→ Sonjä : Stand by jusqu'au reboot

Olivier ♦️ Isonade
Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir
Le Pavillon Noir
Tim l'Escampette
Tim l'Escampette

Messages : 3155
J'ai : 16 ans
Je suis : mousse sur l'Audacia !

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Audacia
Mes autres visages: Richard le Harnois - Gabin de la Volte
Message Sujet: Re: Mal de Terre en Ré mineur   Mal de Terre en Ré mineur EmptyDim 19 Mai - 14:36

Ma question avait paru stupide quand je l'avais lancé au charpentier et elle l'était. Que ce dernier n'ai pas encore été voir et discuter avec la figure de proue aurait semblé bien plus suspect encore que les coups d’œils intrigués et irrités qu'on m'avait porté plus tôt alors que je jouais de la flûte. Des jaloux, vous dis-je. Rhéa était à Olivier la Poutre ce qu'un griffon était à un Voltigeur. Ils étaient indissociables. Inséparables. La réponse était donc une évidence que j'attendais de pieds fermes. Et la réponse tomba plutôt vite, presque acerbe. Le ton emprunté pour me le confirmer s'avérait loin d'être le plus joyeux que j'avais entendu depuis que j'étais remonté sur l'Audacia. Surprenant, même. Assez surprenant pour me faire hausser un sourcil, voire les deux. Il avait l'air un peu agacé pour le coup. L'était-il ? Le charpentier rajouta un semblant d'explication que je pris comme la chute d'une vanne mal calculée. Mais c'était Olivier dont il était question. Et Olivier avait autant d’appréciateurs dans mon genre que des gens qui ne lui faisaient pas franchement confiance, pour ne pas dire pas du tout. Il m'appréciait, il me tolérait bien, il me souriait, pas à tous, mais à moi si. Il avait tous les droits de ne pas être dans son assiette s'il s'était levé du pied gauche. Je lui souris, faisant écho à la chute de son nom. S'il était à fleur de peau, ce n'était certainement pas de mon fait, je n'avais donc rien à me reprocher et tout à faire pour lui redonner le sourire. En chanson peut-être ? En mélodie ? L'air que j'imaginais fut soufflé par la question que me posa Olivier sur la situation de l'Audacia.

Je me grattais la tête pour réfléchir à la réponse. J'avais passé mon temps, un long temps, chez mon cousin à Lorgol plutôt qu'avec toute la crème que supportait la Vivenef, cela étant, je pouvais affirmer que : Je levais un doigt devant son visage. « Freyja a quitté son poste, mais je suppose que tu le sais, elle s'est installée à la Taverne de la Rose, si jamais. J'en levais un second. C'est Sibeliane qui a repris le flambeau de Seconde. Enfin, je l'avais entendu, et sa présence et sa voix dès que j'avais embarqué pour préparer le départ me l'avait bien confirmé. J'aimais bien Sibeliane. Le troisième doigt se déplia sous son nez en même temps que je lui souriais, ravi. Ilse a accouché d'un garçon. Je n'avais d'ailleurs pas pensé à demander son prénom, je le ferais avant le départ. Je me trouvais encore à Euphoria quand l’événement heureux était arrivé, mais j'avais vite gratté les informations à mon retour. Et puis le quatrième. Louis et Géralt ont disparu courant janvier... on s'est pas mal inquiété à leurs sujets, mais ils sont revenus en fin de mois. Je m'étais aussi inquiété, naturellement. Même si je n'étais pas à l'aise avec le boucher, il restait quand même un membre important de cette seconde famille. Quant on pourquoi du comment, ils étaient plus amènes de les raconter. À bien y réfléchir, ils avaient grosso modo disparu au même moment où cette étrange expérience nous avait saisi, moi, mon meilleur ami et d'autres personnes. Je gardais sous silence cet événement, j'en avais eu la migraine à y songer, je ne tenais pas à la ravoir ici. Au lever du cinquième doigt, je repris. La Tambouille a inventé de nouvelles recettes, j'ai repéré un nouveau chat proche de Rhéa à plusieurs reprises, je l'ai baptisé Oli, mais tu peux changer. Ah, et j'ai aussi fêté mon anniversaire. » Ce cinquième doigt en valait trois ! Pour mon anniversaire, si l'information m'était importante, elle ne l'était pas pour tous. Pour les recettes de la Tambouille, j'avais hâte de les goûter. Et concernant le chat... Oli faisait référence à Olivier. Je n'avais pas encore eu l'occasion de l'approcher pour déterminer davantage s'il s'agissait d'une femelle ou d'un mâle, mais par sa manière de rester proche de la figure de proue, il m'avait fait penser au charpentier. En attendant de trouver mieux, je l'avais appelé Oli, j'avais hésité avec Rhéanna, mais Olivier trouverait bien mieux.

« Et toi, tu as fait quoi de ton temps ? Ça concerne la magie du sang ? » Demandais-je alors bien curieux. Echange d'informations, j'avais hâte de découvrir ce qui l'avait tenu éloigné durant l'hivernage. Y avait-il des réunions secrètes entre mages du sang ? Après tout, on ne savait pas tout et c'était ça qui était excitant.


Mal de Terre en Ré mineur Tumblr_inline_p85bp3kCI11r0qz1s_250
"What is the one thing we say to Apocalypse ?"
"Kitty cat, kitty cat, prrr"






Mal de Terre en Ré mineur 1530037627-tim




Tim ~ #A13239
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Mal de Terre en Ré mineur   Mal de Terre en Ré mineur Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mal de Terre en Ré mineur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Voyage au centre de la Terre 2 [DVDRiP]
» Hentaï
» Règles sur l'âge et le hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: Territoires Libres :: Au large :: L'Audacia-
Sauter vers: