AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-40%
Le deal à ne pas rater :
Casque sans fil Bluetooth Bose QuietComfort 35 II
229 € 379 €
Voir le deal

Partagez
 

 Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée   Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée EmptySam 1 Avr - 1:44




Livre II, Chapitre 3 • La Roue Brisée
#14 ♦ Agnès & Colombe

Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir

Intrigue 2.3 ♦ Trame temporelle alternée




On dit qu’elle est sage et intelligente, la prochaine Maréchale de Flamme – même si rien n’est officiel, son nom revient souvent dans les conversations des salons huppés, et l’on se murmure ses exploits enjolivés par les bruits de couloir. Oui, elle est la véritable coqueluche du moment, cette Agnès d’Aurebois dont la carrière de Chevaucheuse suit une pente ascendante remarquable depuis qu’elle s’est alliée à la dragonne Agonie.
C’est donc tout naturellement que la petite princesse impériale nouvellement découverte, la jeune Colombe, s’en vient quérir son appui pour revendiquer son trône. Elle ne veut pas devenir impératrice en épousant le prince Antonin son cousin, mais régner de son plein droit, et seule !
Une alliance fructueuse se dessine-t-elle à l’horizon, entre ces deux femmes qui n’ont aucunement conscience d’avoir été jadis bien différentes de ce qu’elles sont aujourd’hui… ?




Consignes

Le Destin vous passe la main



• Ce topic est votre participation à l'intrigue 2.3 La Roue Brisée et n'est ouvert qu'à vous.  

• Vous devez y poster au moins une fois par semaine chacun.  

• Ce sujet devra être clôturé avant le dimanche 28 mai !  

• Vos personnages doivent arriver à Lorgol en fin de sujet, pour rejoindre l'Académie, ils ont le pressentiment qu'on les y attend. De fait, un campement de romanichels rescapés commence à se former dans la forêt de sapins à proximité. Vous serez sûrement au complet vers la fin du mois de mai.

• C'est le Destin qui décide si votre personnage a conscience d'avoir vécu une autre vie auparavant, ou pas ! Respectez bien votre contexte, et soyez attentifs : il peut vous faire retrouver la mémoire en cours de sujet...  

• Le premier message posté sera obligatoirement le formulaire d'ouverture des RP ! Pensez à le dater et à insérer le lien de votre sujet à l'endroit prévu pour permettre son recensement dans la chronologie.

• Le Destin passera peut-être vous taquiner de temps en temps...

• Pas de limite de mots, vous êtes des dragonnets libres, liiiiiiibres !

Bonne chance à tous !  



♦ Je suis le PNJ utilisé par les administratrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée   Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée EmptySam 1 Avr - 19:26


Livre II, Chapitre 3 • La Roue Brisée
Agnès d'Aurebois & Colombe Sylvest

Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir

Intrigues au Palais Impérial



• Date : 02 mai 1002
• Météo : Nuageux, un temps à comploter
• Statut du RP : privé
• Résumé :
On dit qu’elle est sage et intelligente, la prochaine Maréchale de Flamme – même si rien n’est officiel, son nom revient souvent dans les conversations des salons huppés, et l’on se murmure ses exploits enjolivés par les bruits de couloir. Oui, elle est la véritable coqueluche du moment, cette Agnès d’Aurebois dont la carrière de Chevaucheuse suit une pente ascendante remarquable depuis qu’elle s’est alliée à la dragonne Agonie.
C’est donc tout naturellement que la petite princesse impériale nouvellement découverte, la jeune Colombe, s’en vient quérir son appui pour revendiquer son trône. Elle ne veut pas devenir impératrice en épousant le prince Antonin son cousin, mais régner de son plein droit, et seule !
Une alliance fructueuse se dessine-t-elle à l’horizon, entre ces deux femmes qui n’ont aucunement conscience d’avoir été jadis bien différentes de ce qu’elles sont aujourd’hui… ?
• Recensement :
Code:
• [b]02 mai 1002[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t1957-corruption-et-coercition-les-maitres-mots-du-pouvoir-intrigue-2-3-la-roue-brisee]Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir[/url] - [i]Agnès d'Aurebois & Colombe Sylvest[/i]
On dit qu’elle est sage et intelligente, la prochaine Maréchale de Flamme – même si rien n’est officiel, son nom revient souvent dans les conversations des salons huppés, et l’on se murmure ses exploits enjolivés par les bruits de couloir. Oui, elle est la véritable coqueluche du moment, cette Agnès d’Aurebois dont la carrière de Chevaucheuse suit une pente ascendante remarquable depuis qu’elle s’est alliée à la dragonne Agonie.
C’est donc tout naturellement que la petite princesse impériale nouvellement découverte, la jeune Colombe, s’en vient quérir son appui pour revendiquer son trône. Elle ne veut pas devenir impératrice en épousant le prince Antonin son cousin, mais régner de son plein droit, et seule !
Une alliance fructueuse se dessine-t-elle à l’horizon, entre ces deux femmes qui n’ont aucunement conscience d’avoir été jadis bien différentes de ce qu’elles sont aujourd’hui… ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée   Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée EmptySam 1 Avr - 19:31

Je tourne, tourne et retourne dans le petit salon, telle un animal enfermé. Posant mon regard sur un vase aux fines arabesques et à la dorure parfaite, je repense à la découverte de ce sang qui coule dans mes veines.

Un sang bleu.
Un sang royal.
Descendante de la lignée.
Principauté de Faë.
J'ai donc droit à la couronne.

Détournant le regard pour faire le tour de la pièce, tout ici criait le scandale luxueux. Éclat fastueux. Débauche somptueuse. J'avais revendiqué le trône à mon oncle, Gustave. Mais il n'a su que me le refuser et ce jusqu'à maintenant.

Je vois les pièges qu'il me tend. Des liens invisibles, mais tellement omnipotents. M'enchaînant à son fils, mon cousin Antonin, cette alliance ne me plaît guère. J'ai trop d'ambition, trop d’orgueil pour être prisonnière d'un manant pareil.

Je l'ai observé bramer sous les fenêtres des dames et mirer leurs jupons. Mais je connais le dessous des cartes de son jeu et je peux l'utiliser. A chaque croisement de couloir, je l'examine, le fixe, le toise. Cet homme qui aime plus l’apparat des beaux habits que la finesse de l'épée. Un pleutre fainéant et pantouflard ne mérite pas la couronne.

Car il n'est pas levé celui qui me cloîtra dans un accord aussi incommodant que le mariage prévu par mon oncle.

Je veux la couronne et le règne, sans avoir à être muselée par un mariage infructueux. Je veux devenir impératrice de plein droit et seule !

C'est après cette réflexion que je pose mon regard vers la fenêtre pour y voir les tours brillantes du palais s'élever.

Il me fallait un plan.

Peut être un assassinat ? Non, trop vulgaire et inélégant. Il faut que j'arrive à faire abdiquer mon oncle sans avoir recours à la violence. Qu'il le fasse de lui-même ! Me remettant la couronne en mains propres ! Je pourrais savourer la victoire de sa défaite.

Il faudrait que ma notoriété s'intensifie et pour cela j'ai peut être la personne idéale.

C'est lors de plusieurs salons, dîners et autres joyeusetés mondaines que j'ai pu entendre le patronyme d'Agnès d'Aurebois, chevaucheuse émérite. Future Maréchale des Flammes, murmures furtifs au détour d'un couloir. C'est l'étoile montante des conversations huppées. Toutes les femmes n'ont que ce nom à la bouche. Vous avez vu son …. ? Et comment elle …. ?

Avec son appui et son soutien, je pourrais avoir assez d'influence pour obtenir de plus en plus de nobles à mes côtés et ainsi fomenter un coup d'état royal. Mais en voilà, un idée merveilleuse !


C'est sur cette pensée que j'ai envoyé une missive à Agnès d'Aurebois afin d'organiser une rencontre dans ce petit salon privé, qui m'est réservé, au palais impérial d'Alfaë. Me voilà, donc, à attendre cette rencontre avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée   Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée EmptySam 8 Avr - 17:48

Quelle perspective ! Agnès appréciait toujours les vols qu’elle effectuait avec Apogée. Elle observa le paysage défiler tandis qu’elle se rendait à Alfaë. Elle se remémora la missive reçue et l’étonnement en découvrant son expéditrice. Elle s’était demandé quelle motivation se cachait derrière cette entrevue. La capitaine savait que sa réputation la précédait et beaucoup de monde était en fait qu’elle était pressentie pour devenir la nouvelle Maréchale de Flammes. Peut-être que son Altesse Colombe souhaitait la rencontrer à ce sujet ? En tout cas, Agnès y voyait également une opportunité de se rapprocher de la famille impériale, compter de puissants noms dans ses contacts lui sera profitable, du moins elle l’espérait.

*Tu verras une fois sur place.*
Apogée percevait l’excitation et les interrogations de sa chevaucheuse.
*Oui, tu n’as pas tort, mais c’est tout de même intrigant.* Un sourire ponctua cette pensée, alors que la cité impériale se dessinait à l’horizon. Une fois atterrie, Agnès se fit présentable avant de rejoindre le lieu du rendez-vous. Elle avait revêtu ses habits de chevaucheuse, ceux qu’elle portait en présence des hautes autorités de Faërie. Arrivée devant le salon privé, elle toqua et entra dans la pièce lorsqu’on l’y invita.

- Votre Altesse, dit-elle en exécutant une révérence et un sourire. Agnès laissa quelques instants avant de poursuivre. J’avoue avoir été quelque peu surprise de recevoir votre pli. Elle se montra franche sur l’étonnement ressenti, mais elle escomptait bien que Colombe lui donnerait plus de détails maintenant qu’elles se trouvaient en présence l’une de l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée   Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée EmptyMer 12 Avr - 20:16

Je me retourne vers la porte lorsque la femme entre dans le salon privé. Je l'observe s'incliner devant moi, avec un sourire. Ma posture impériale reprends le dessus. Dos droit, menton légèrement relevé, regard inquisiteur, toutefois un sourire flotte sur mes lèvres.

En effet. Je voulais vous enjoindre à une discussion privée. Une discussion afin d'assurer l'avenir.

Je joins mes mains au devant de moi.

Je parle de l'avenir de notre patrie. Le nôtre, par la même occasion.

Me tournant vers une petite table où sont installés du thé et autres gourmandises, je m'y dirige.

Je vous en pris, installez-vous.

M'asseyant, je montre la chaise en face et prenant la tasse que je m'étais servi. Ne me préoccupant plus de ses gestes, je bois une gorgée, avant de continuer en la regardant dans les yeux.

Je vous disais donc que l'avenir de Faërie est en jeu et se joue actuellement sous ce dôme. Les intérêts de ma terre et mon peuple sont ma priorité. Je me tourne vers vous pour obtenir votre entremise dans mon entreprise. C'est pourquoi en cette heure, peut-être la plus décisive de votre vie, je m'adresse à votre personne. Avec votre soutien, certains partis de la noblesse vous imiteront et se souderont sous ma bannière. Bien sûr, je n'exige rien sans rien. C'est pourquoi, je suis prête à considérer toutes offres que vous pouvez me prier.

Reprenant une gorgée de mon thé, savourant les parfums de la bergamote et de la rose se mélanger dans les particules de l'eau chauffée. Je reporte mon regard dans les yeux de mon invitée.

Qu'en pensez-vous ? Je suis toute aussi disposée à répondre à toutes vos questions, afin que cet accord soit aussi fructifiant que je l’espère.


Dernière édition par Colombe Sylvest le Ven 21 Avr - 15:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée   Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée EmptyMar 18 Avr - 21:12

Discuter de l’avenir, vaste programme, mais ce fut surtout la formulation utilisée par Colombe qui intrigua Agnès, assurer l’avenir. Parlait-elle de celui de Faërie ? Du sien ? D’Arven ? La précision ne tarda pas et la jeune femme fit un léger hochement de tête avant de s’installer à la petite table qui accueillait quelques collations.  Agnès prit une tasse de thé avec de croiser les jambes pour écouter son interlocutrice. Elle ne doutait pas que ce qu’elle allait entendre sera décisif.

Avoir son soutien… Ainsi Colombe souhaitait obtenir l’appui d’Agnès, et par la même occasion celui d’une capitaine de vol et potentielle future Maréchale de Flamme. Au moins, la princesse mettait en exergue le fait qu’elle se préoccupait de son peuple et de son empire, et elle ne tergiversait pas dans l’exposition de ses buts. Néanmoins, Agnès voulait clarifier certains points.

- Ainsi, vous cherchez mon appui dans votre entreprise. Dois-je comprendre que  vous souhaitez créer un contre-pouvoir ?  Voire changer la face de l’Empire ?

Agnès n’hésita pas à utiliser  des termes marquants pour ne pas laisser place au doute et savoir exactement dans quelle voie elle risquait de s’engager, car elle ne pouvait nier que le prince n’avait pas l’étoffe d’un gouvernant vu les rumeurs qui circulaient à son sujet. Colombe ferait-elle un meilleur monarque ? Et surtout, Agnès souhaitait-elle rallier la dame ? Que se passerait-il si Colombe déchoit ? De nombreuses questions tourbillonnaient dans l’esprit de la chevaucheuse, et l’une d’elles étaient de savoir jusqu’où irait son hôtesse dans ses offres.

- Je suis déjà en bonne voie pour succéder à la Maréchale. Que pouvez-vous me proposer de plus ?

Certes, elle parlait d’elle mais tandis qu’elle posait la question, Agnès se fit la réflexion qu’elle pouvait peut-être obtenir des choses pour ses proches. Ses pensées allèrent vers son mari Tristan, gestionnaire de leur marquisat, peut-être qu’un changement d’horizon lui serait profitable. Mais pour un chevaucheur déchu, revenir sur le devant de la scène politique n’était peut-être pas aisé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée   Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée EmptyVen 21 Avr - 18:16

Pendant mon laïus, j'observe Agnès pour avoir son attitude face à mes phrases. Je suis satisfaite de voir que mon interlocutrice est intéressée par mes dires. Je souris en buvant une gorgée après mes questions, attendant ses réactions. Elle semble y réfléchir...... sérieusement. C'est bien cela signifie qu'elle est  intriguée par ma proposition et mes paroles. Ses réactions me confortent dans mon choix ; celui de me tourner vers elle.

J'écoute avec attention ces interrogations.  Je cherche mes mots pour ne pas perdre son attention.

Il est vrai que cela va créer un contre-pouvoir. Disons que c'est l'inconvénient qui va avec l'avantage.  Toute action provoque forcément deux réactions positive et négative. Toutefois, j'aimerais le faire sans violence pour perturber, le moins possible ,la vie en Faërie.

Je fais une pause pour reprendre une gorgée avant de répondre à sa deuxième partie de la question.

Changer la face de l'Empire ? Je compte certes y apporter ma contribution. Si on y réfléchis à chaque changement de couronne, l'Empire en est forcément modifié. Soit cela se voit par de minimes changements soit par de grands. Mais chaque homme et femme de Faërie contribue à l'évolution de leur patrie. Voilà ce qu'est Faërie pour moi, une nation dont chacun, bon ou mauvais, y laisse une trace qu'importe son influence. Cela peut sembler utopique ou naïf de ma part, je le sais très bien. Mais je ne souhaite pas le voir partir en ruine à cause de l'ingérence de certains.

Reprenant une pause, je souris franchement pour répondre à l'ultime question.

En effet, l'avenir vous sourit et vous conduit vers un rôle important. Et comme je vous l'ai déjà dit, je suis prête à considérer toutes offres de votre part....Bien sûr que ce soit pour vous ou pour n'importe qui. Tant que celle-ci vient de vous, je mettrai à disposition tout ce qui est en mon pouvoir pour y parvenir. Tout ce que j'exige en retour est votre soutien féroce et entier envers moi. N'est-ce pas peu de choses comparé à ce que vous pourrez obtenir pour vous et vos proches ? Quand je serai en suite sur le trône, je ne vous oublierai pas et vous aurez mon influence pour vous aider entre autres.

Je me re-tais, buvant une autre gorgée... attendant la réponse de ma future alliée, je l'espère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée   Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée EmptyDim 23 Avr - 22:44

Agnès hocha la tête lorsque Colombe précisa ne pas vouloir user de violence dans son entreprise. La demoiselle usa d’un discours cohérent et fédérateur.

- Vos mots portent une certaine noblesse dans l’objectif que vous vous êtes fixé d’œuvrer pour Faërie, et surtout de lui assurer un avenir digne.

Oui, chacun pouvait œuvrer dans l’histoire de son Empire à son échelle et Colombe pensait moins à son profit personnel qu’à celui du plus grand nombre, ce qui seyait à Agnès. Pour l’instant, la proposition de la demoiselle était alléchante, mais elle ne pouvait s’engager si vite. Elle laissa de côté la question de la rétribution, jugeant qu’elle y réfléchirait plus sérieusement lorsqu’elle aura donné ou non son accord.

- Puisque vous êtes l’une des héritières, pourquoi ne pas revendiquer le trône en faisant appel à la lignée matriarcale ?

Agnès n’était pas forcément au fait de toutes les subtilités liées aux lignées impériales mais elle souhaitait connaitre le maximum d’éléments avant de s’engager, dont savoir si Colombe avait exploité toutes les possibilités à son niveau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée   Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée EmptyJeu 27 Avr - 23:54

Hochant de la tête à ses mots, il est vrai que mon objectif est noble. Par contre, sa question me fait grincer des dents. Mon regard devient ténébreux. Je me rappelle que j'ai failli perdre mon cœur et mon âme dans les profondeurs malsaines. Reposant ma tasse sur la table, je me reprends fermement.

J'ai revendiqué le trône à de nombreuses reprises. Trop nombreuses à mon goût. J'ai essuyé ses refus les uns après les autres. Il a essayé différents moyens pour me briser. Mais le dernier en date est la promesse de mariage qu'il a établi entre son fils et moi. Sauf que  je ne compte pas l'épouser. Et je suis sûre que lui non plus, ne le veut pas.

Oui, il ne le veut pas. Je le sais. Avec les informations que Lancelot m'a donné, j'en ai appris un peu plus sur sa relation secrète. Et pour tout dire, cela m'arrange grandement. Je ne veux pas de lui dans mes projets pour qu'il les fasse rater. Bien sûr, étant mon cousin, je ne vais pas le bannir non plus. Il ne m'a rien fait particulièrement, si ce n'est être un rustre. Tant qu'il ne me gêne pas, il peut faire ce qu'il veut.

On a toujours été très matriarcale et pourtant nous voici avec un empereur. Ce dernier veut voir son fils sur le trône et moi à ses côtés. Mais que savez-vous sur Antonin ? Et sur cette rumeur qui circule quant à sa liaison ? Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée   Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée EmptySam 29 Avr - 21:12

La question d’Agnès sembla toucher une corde sensible puisque le visage de Colombe s’assombrit. La chevaucheuse resta de marbre face à cette réaction, observant la demoiselle se ressaisir avant de répondre d’une voix ferme. Elle l’écouta mentionner ses vaines tentatives puis le dernier projet de l’Empereur à son égard. La marier à son cousin, chose que l’héritière ne voulait pas envisager. Agnès n’était pas certaine que cela soit une solution, même si ce type d’arrangement pouvait se rencontrer dans la noblesse.

*L’Empereur se coupe la possibilité de créer des alliances profitables avec ses duchés.*

Apogée n’avait pas tort, et vu que Colombe n’était pas disposée à suivre cette voix, cette union serait vouée à l’échec et pourrait conduire Faërie à de sombres perspectives. Seule une stabilité ferme permettrait à l’Empire de la Magie de résister au contrôle de Lorgol et de l’Ordre du Jugement sur Arven. Agnès n’osait imaginer ce qu’il se passerait si Antonin et Colombe étaient mariés, peut-être que cette dernière en profiterait pour évincer son cousin. La lagrane hocha la tête quand Colombe souligna le fait qu’en dépit d’une lignée matriarcale, un Empereur siégeait dorénavant sur le trône.

- Oui, mais ce furent les circonstances, cette épidémie mortelle, qui ont conduit à ce revirement. Peut-être que Gustave avait changé les textes pour transmettre le pouvoir à son fils. Ce que je sais sur son Altesse Antonin ? Qu’il semble se désintéresser du pouvoir et de son héritage. Quant à cette rumeur de liaison… Je ne sais si elle est véridique mais cela ne sied guère à un futur empereur.

De part ses fonctions, il était nécessaire qu’Agnès ait accès au maximum de renseignement sur les mouvances politiques, les rumeurs circulant sur chacun et autres informations pouvant être utiles. Voir une nouvelle Impératrice ne déplaisait pas à la jeune femme, elle avait bien prêtée allégeance à la Duchesse de Lagrance et elle préférait savoir devoir accomplir son devoir pour un Empereur ou une Impératrice digne de ce nom. Alors la proposition de Colombe l’attirait de plus en plus, mais elle prendrait peut-être le temps de la réflexion avant de s’engager pleinement, car ensuite elle devra prendre la température auprès de nobles de son duché, des différents Vols, et ce sans attirer les suspicions. Mais le premier auprès duquel elle devra en parler restait son mari, car elle ne pouvait l’engager sur cette voie sans son adhésion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée   Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée EmptyJeu 4 Mai - 19:55

Après ma question, la future Maréchale de Flamme prend le temps de réflexion car un petit silence s'installe dans le salon privée. Quand elle parle de l'épidémie mortelle, une tristesse s'empare de moi sans que cela ne se voit. Je ne pourrais jamais connaître cette femme qui m'a donné naissance que par des paroles rapportées. Et chaque parole prononcée est forcément subjectif à la personne.

Écoutant ce qu'elle dit sur mon cousin, je hoche la tête. En effet, il est totalement désintéressé, seul l'amusement est son loisir. Je le vois faire.... au lieu de se pencher sur les problèmes politiques et de duchés, il préfère rester dans sa chambre. Je suis sur qu'il est devenu chevaucheur par pur hasard.

Pour ce qui est d'Antonin, j'ai eu des informations plus précises. Je vous en tiendrais au courant si vous rentrez dans mon projet. J'ai comme l'impression que je vous bouscule un peu dans cette décision. Je peux vous laisser un moment pour y réfléchir. Cependant, il me faut une réponse  rapidement. Que dites-vous qu'on se revoit d'ici une semaine avec votre réponse ?

Je voulais lui laisser un laps de temps assez court. Ce laps va lui permettre de se rassurer auprès de ses proches.

Juste souvenez-vous que je le fais pour le bien de mon peuple et que je suis prête à vous soutenir autant que vous me soutiendrez. Pensez à ce que ça pourrait apporter à vos proches.


Dernière édition par Colombe Sylvest le Lun 8 Mai - 15:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée   Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée EmptyDim 7 Mai - 22:54

Colombe confirma d’un hochement de tête les paroles d’Agnès, mais elle n’en révéla guère plus tant que la Chevaucheuse n’aura pas rallié son projet. Agnès comprenait cette façon de pensée, son interlocutrice ne pouvait lui faire confiance tant qu’elle n’aura pas donné sa réponse. Heureusement, la demoiselle décida de lui laisser le temps de la réflexion et cela convenait à Agnès. Une semaine, le délai était court, mais elle aura l’occasion de réfléchir à tête reposée.

- Très bien, un délai me convient car cet engagement ne se fait pas à la légère. Revoyons-nous dans une semaine ici-même.

Sur ces mots, elle prit congé, songeuse de la proposition faite et des implications. Cela n’échappa pas à Apogée qui s’enquit de l’état de pensée de sa chevaucheuse. Elles discutèrent durant une bonne partie du trajet les ramenant vers Lagrance. Agnès essayait d’envisager tous les cas de figure et leurs conséquences. Outre l’avis d’Apogée, elle voulait également connaitre celui de son mari, néanmoins elle jugea qu’il fallait œuvrer avec doigté surtout si elle décidait de suivre Colombe. Elle avait une semaine pour se décider.

***

Une semaine plus tard.


Agnès était de retour à Alfaë, forte de sa décision. Elle se présenta de nouveau devant l’héritière, dans le même petit salon isolé.

- Votre Altesse, salua-t-elle d’une révérence. Je vous dois une réponse me semble-t-il. Agnès décida d’entrer dans le vif du sujet. Je me rallie à votre projet pour le bien de Faërie.

Maintenant qu’elle avait donné sa parole, la Chevaucheuse attendait plus de précisions. Elle avait bien compris qu’elle devra trouer des soutiens au sein de la noblesse au profit de Colombe, mais elle était curieuse de savoir ce que cachait la demoiselle comme informations supplémentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée   Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée EmptyDim 14 Mai - 12:42

Agnès accepte le délai que je lui accorde. Il est vrai que cela apporte un temps de réflexion et qu'elle pourra demander l'avis des personnes qui comptent pour elle. Prenant congé, je la regarde s'en aller penseuse.

Regardant son dos, j'espère qu'elle me rejoindra ; cela serait un atout important pour moi et ma prise de pouvoir.  Lorsqu'elle passe les portes, je relâche la fine tension qui réside dans mon corps et je souffle.

:ange:  :ange:

Une semaine plus tard

Toujours dans mon petit salon privé, je regarde par la fenêtre attendant l'arrivée de la chevaucheuse. La porte s'ouvre alors sur celle-ci. Je me retourne directement vers elle. Elle me salue et rentre directement dans le sujet. Elle m'approuve son soutien.

A cette entente, un sourire sincère passe sur mes lèvres.  Je lui fais signe de s'asseoir. Elle avait donc le droit de connaître des informations plus précises.

Je suis ravie de vous entendre dire que vous m'accompagnerez dans ce projet de grande ampleur. Je pense que je vous dois des informations plus précises sur le dernier sujet qu'on avait parlé la dernière fois, soit mon cousin.

Je prends une petite inspiration pour commencer mon récit.

Lorsque j'ai appris le dessein de mon oncle, je suis passée par différentes phases, incluant de très sombres. Toutefois, il fallait que je me renseigne sur mes adversaires, dirons-nous ainsi. Ce fut la rumeur d'une relation entre mon cousin et une fille qui me fit réagir. J'ai donc pris contact avec la cour des miracles pour avoir plus d'informations.

Quand je lui dévoile mes secrets, je la regarde droit dans les yeux. Je ne me justifierai pas de mes actes. Il est clair pour moi que je devais passer par ces différentes étapes, qu'importe dans quelle noirceur elles me firent tomber.  Les paiements gracieux que je leur ai fourni a permis de mettre une réalité sur cette histoire.

Ils m'ont confirmé les rumeurs de cette relation, qui semble sérieuse. Il a donc un relation avec une chevaucheuse.  Peut-être que vous la connaissez, elle est la partenaire de la Dragonne Obsession. Suite à cette révélation, je me suis réveillée d'un long cauchemar et j'ai donc décidé d'employer la voie de la logique et du rationnel. Je ne vois pas, selon le comportement d'Antonin, Faërie évoluer. C'est un feignant, coureurs de jupons qui n'aime pas lever le petit doigt. J'étais été prête à corrompre mon âme pour reprendre le trône et assurer un avenir à ce pays. Je ne pense pas être prête à le voir sombrer dans les mains de mon cousin.

Les paroles coulent de ma bouche comme si je me confessais. Chacune d'elles venaient de mes entrailles. Je dévoilais pratiquement tous les complots que j'avais fomenté pour y arriver avant de revenir à la raison. Ces informations capitales ont été la révélation. Je n'utiliserais pas la force pour y parvenir mais la parole et la corruption.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée   Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée EmptyDim 21 Mai - 16:34

Agnès s’installa lorsque Colombe l’y invita, puis elle écouta les précisions que la demoiselle lui révéla sur son cousin et sur ce qui l’a mené sur cette voie. La chevaucheuse nota que son interlocutrice avait fait appel à la Cour des Miracles, ce qui ne l’étonna guère car Lorgol était un centre de pouvoir et source d’informations lorsqu’on savait à qui s’adresser. Agnès ne s’attendait pas à ce que Colombe lui explique tout cela, elle faisait preuve d’une grande franchise et d’une confiance certaine envers la lagrane, mais celle-ci demeura silencieuse en entendant le nom d’Obsession. Un nom familier qui lui indiqua l’identité de cette amante. En tant que future potentielle Maréchale, Agnès s’était renseignée sur les différents vols et les chevaucheurs les composant. Et savoir qu’une Chevaucheuse avait les faveurs du prince pouvait être utile, voire très utile. Identité à confirmer tout de même avant de se lancer dans une quelconque entreprise.

- Je vois que vous avez de quoi saper l’autorité et la crédibilité de votre cousin. Dépeint ainsi il ne parait pas adéquat pour le trône, surtout si ce type de nouvelles se répand via des rumeurs savamment orchestrées, cela peut détruire la réputation d’une personne. Agnès adressa un regard entendu à son hôtesse, consciente des ravages que pouvaient occasionner les rumeurs. Une arme courante dans la noblesse et au sein des courtisans. Cette amante peut également vous servir, il faut en apprendre plus sur elle et sa famille, je devrais pouvoir obtenir ces informations. Néanmoins, pour consolider votre entreprise, il faudra convaincre les nobles des différents duchés, mais aussi s’assurer le soutien de Lorgol. Cette cité a une emprise sur Arven qui pourrait vous servir.

La Cour, la Confrérie et l’Académie étaient des puissances dont il fallait tenir compte. Agnès pouvait avoir une influence certaine sur une partie de la noblesse lagrane ainsi que sur les chevaucheurs si elle devenait Maréchale, encore fallait-il que la Caserne de Flamme ne détruise pas ce que Colombe entreprendrait en instillant des sentiments mitigés aux recrues sur leur future Impératrice. Un jeu subtil s’annonçait pour les deux femmes et surtout pour Colombe.

- Outrevent sera le duché le plus difficile à rallier puisque notre Empereur en est originaire. Il va falloir se montrer persuasives auprès des personnalités les plus influentes. Cela va prendre un peu de temps de tâter le terrain et de découvrir les sensibilités de chacun.

Agnès exposa ses idées et les orientations qu’elle considérait nécessaire de prendre, néanmoins Colombe restait l’instigatrice de ce complot et donc celle qui décidait en dernier ressort. Ainsi, elle prit une pause pour laisser la demoiselle assimiler ses paroles et propositions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée   Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée EmptyMer 24 Mai - 14:14

Agnès écoute attentivement tout ce que je lui dis. Elle sera ma première alliée dans cette bataille que je suis prête à gagner. Je fais exprès d'intégrer le nom de la Dragonne pour qu'elle puisse avoir des informations sur elle. Ainsi elle pourrait aussi l'utiliser à ses propres fins tant qu'elles ne contrecarrent pas mes plans.  A la fin de mon exposé, elle prit la parole.

Quand elle insinue que des rumeurs pouvaient détruire une réputation, je ne le savais que trop bien. Ayant vécue dans le bas peuple, puis propulsée dans les hautes sphères, j'ai dû dès le départ me confronter à ces genres de pratiques vicieuses et sournoises. Mais aujourd'hui, elles me seraient utiles. Je hoche la tête au regard  d'Agnès avant de sourire doucement.

Elle parle avec assurance et stratégie. On sent qu'elle est la future Maréchale, elle a la prestance et le discours qui va avec.  Je l'écoute attentivement sans la couper. En effet, les nobles étaient ma priorité mais j'ai complètement oublié Lorgol. Cette cité libre a un pouvoir décisionnel important qui s'est créé aux fils des ans, siècles.  Tout cela s'avère être serrer. Il faut savoir tirer les bonnes ficelles aux bons moments. J'ai mes connaissances au sein de la Cour des Miracles, la Confrérie a déjà connaissance de mes plans.  Reste à savoir si ça les avantagerait ou non.

Pour Outrevent, je pense envoyer un espion de confiance qui attendrait la faille avant d'influer la graine de la discorde. Bien sûr, ça sera un travail de longue haleine, j'en suis bien consciente. Pensez-vous que c'est un moyen efficace ? Pour les autres duchés, je vous fais entièrement confiance pour Lagrance. Les autres viendront petit à petit. Les faire succomber un à un. Lorgol est aussi un lieu bien compliqué. La confrérie connaît mes plans. Je suppose qu'avec les renseignements que j'ai demandé à la Cour, ils en ont déduit aussi. Maintenant me suivront-ils ou pas, c'est la grande question. Je propose qu'on se rejoigne sur Lorgol dans la semaine qui arrive pour prendre l'ambiance de cette cité. Vous pourriez faire un tour à la Caserne pendant que j'irais à l'Académie. Bien sûr, je prends à ma charges les frais de logement et autres.

Je suis vraiment heureuse de l'avoir intégrer à mes plans. Elle a des idées intéressantes et constructives. Puis la liberté de déplacement que je ne peux pas toujours m'accorder.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée   Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée EmptyVen 26 Mai - 18:47

L’espion était une idée judicieuse car il serait les yeux et les oreilles de la demoiselle, sa meilleure option pour déterminer comment influencer la politique d’Outrevent. Agnès approuva d’un hochement de tête avant de prendre à nouveau la parole.

- Un espion vous sera utile, ainsi que placer des personnes de confiance auprès des têtes influentes. N’oubliez pas les guildes, parfois les marchands ont plus d’influence que certains nobles. L’argent peut être un moyen de rallier des gens à votre cause, même si cela ne garantit pas leur loyauté. Comme vous le soulignez, ce sera un jeu de patience où le positionnement stratégique de vos pièces sur l’échiquier arvenien sera déterminant. Le ralliement de Cibella sera tout aussi important.

Cibella représentait la magie et revêtait une importance légèrement plus grande sur le plan symbolique que les autres duchés. Cependant, chacun avait son utilité et faire main mise sur leurs ressources était un atout à ne pas négliger.

- Oui, Lorgol est une ville complexe dont les intérêts ne seront peut-être pas en notre faveur. Il faudra se montrer subtil avec leurs instances.

Sur ces mots, la chevaucheuse convint d’un rendez-vous avec Colombe à Lorgol. Le jour dit, Agnès se rendit dans la cité lorgoloise accompagnée d’Apogée. Alors qu’elle se dirigeait à pied vers le lieu de rencontre, elle eut l’impression que quelque chose clochait, un doute désagréable qu’elle n’était pas à sa place ou pas dans son état normal, oubliant pendant quelques instants le but de sa venue. Mais forte de sa décision de soutenir Colombe dans ses plans, Agnès chassa de son esprit ces pensées parasites pour se concentrer sur ce qu’elles allaient entreprendre dans les jours à venir.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Re: Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée   Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée EmptySam 3 Juin - 2:48


Intrigue 2.3 ♦ La Roue Brisée

Sujet clôturé

Bien joué, petits dragonnets !






♦ Je suis le PNJ utilisé par les administratrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée   Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Corruption et coercition, les maîtres-mots du pouvoir ♦ [Intrigue 2.3] La Roue Brisée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bain chaud, très chaud [ PV: Yuki Caheshi - Hentaï ]
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Une bonne douche bien méritée [PV Lelouch][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: