AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-85%
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
23.05 € 149.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Sans fausses notes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Mages • Admin
Les Mages • Admin
Teagan le Sustain
Teagan le Sustain

Messages : 151
J'ai : 35 ans
Je suis : luthier & Accordé des Vents

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam, duc d'Outrevent
Mes autres visages: Alméïde, Ilse, Liselotte, Aurore, Victorine
Message Sujet: Sans fausses notes   Sans fausses notes EmptyJeu 4 Oct - 10:43


Livre III, Chapitre 6 • Puisse le sort vous être favorable
Liam d'Outrevent, Tancélie le Sustain & Teagan le Sustain

Sans fausses notes

Des explications sont de mise



• Date : 15 octobre 1003
• Météo (optionnel) : Bruine et brouillard. Il fait froid. :miguel:
• Statut du RP : Privé
• Résumé : Quelques jours après le mariage raté de Bartholomé d'Ansemer, Teagan écrit à son duc dans le but d'éclaircir la situation. Celui-ci les convoque, lui et sa soeur, pour un entretien formel.
• Recensement :
Code:
• [b]15 octobre 1003 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t4211-sans-fausses-notes]Sans fausses notes[/url] - [i]Liam d'Outrevent, Tancélie le Sustain & Teagan le Sustain[/i]
Quelques jours après le mariage raté de Bartholomé d'Ansemer, Teagan écrit à son duc dans le but d'éclaircir la situation. Celui-ci les convoque, lui et sa soeur, pour un entretien formel.



dialogues • mediumvioletred




The birdeens sing a fluting song
They sing to thee the whole day long
Wee fairies dance o’er hill and dale
For very love of thee

Sans fausses notes RandomSurvivantChasse
Sans fausses notes EchosAccord
Sans fausses notes JoueuseFluteCouler
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages • Admin
Les Mages • Admin
Teagan le Sustain
Teagan le Sustain

Messages : 151
J'ai : 35 ans
Je suis : luthier & Accordé des Vents

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam, duc d'Outrevent
Mes autres visages: Alméïde, Ilse, Liselotte, Aurore, Victorine
Message Sujet: Re: Sans fausses notes   Sans fausses notes EmptyJeu 4 Oct - 10:45

Il est impressionnant ce palais, dont le sommet dissimulé par la brume disparaît dans les hauteurs. Teagan appréhende, il frissonne sous son long manteau, jetant un regard à sa soeur qui semble si fragile sous la bruine glacée. Ils n'ont plus le choix, désormais, il ne peuvent guère plus reculer, et le luthier est prêt à faire la lumière sur les sombres événements qui se sont récemment déroulés. N'est-ce pas lui, après tout, qui a écrit à son duc il y a plusieurs jours afin de lui expliquer la situation ? N'est-ce pas lui, de ses pattes de mouches maladroites et difficilement lisibles, qui a demandé une chance de lui faire comprendre ? À vrai dire, il n'était pas sûr de la réponse, il ne s'attendait pas vraiment à en recevoir – ou peut-être s'attendait-il à ce que des gardes apparaissent devant sa porte et l'emmènent pour expier ses fautes. Il est à la fois extrêmement anxieux et impatient à l'idée de l'entretien à venir, mais il a bien l'intention de ne pas se défiler.

D'un geste tendre, il entraîne sa cadette en avant, une main posée sur son épaule. Ils s'avancent devant les gardes qui flanquent la grande porte et Teagan tend la convocation écrite de la main de Liam d'Outrevent. L'un d'eux fronce les sourcils et leur demande d'une voix ferme : « Veuillez laisser armes et instruments de musique avant d'entrer. » Interloqué, mais pas tellement surpris, le luthier hoche la tête. « Nous n'avons rien de tout ça, vous pouvez vérifier. » L'homme procède à une brève vérification puis hoche doctement la tête. « Allez-y. » Tous deux franchissent alors l'entrée du palais pour se retrouver derrière ses murs épais et protecteurs. Dans le hall, un domestique les accueille avec une froide politesse, la tête haute et le regard fier. Ses yeux balaient ces étrangers du peuple, leurs cheveux humides, leurs manteaux visiblement de piètre qualité. Quand Teagan lui annonce la raison de sa visite, il pince les lèvres et les entraîne à travers les couloirs du palais, quelques escaliers, puis un nouveau couloir. Le luthier n'avait plus mis les pieds dans ce lieu depuis fort longtemps, contrairement à sa soeur. Il en admire la décoration, les épaisses tapisseries, les nobles tableaux représentant des membres de la famille ducale ou d'autres personnages éminents du duché de l'Honneur. Il n'a pas le temps de s'y attarder néanmoins, car le domestique a le pas leste et rapide, et qu'il ne les attend pas.

En quelques instants, ils se retrouvent devant une porte qu'il leur ouvre, leur présentant un petit salon, d'apparence humble – pour un palais ducal. Un feu ronfle dans la cheminée, les canapés paraissent confortables. Par la fenêtre, ils n'aperçoivent qu'une épaisse purée de poix. « Je vais prévenir sa Grâce de votre arrivée, attendez ici. » Et l'homme de tourner les talons et de partir en refermant soigneusement la porte derrière lui. Avant de s'éloigner, il fait signe à deux gardes de se poster devant la porte, pour des raisons de sécurité, avant de continuer son chemin.

Teagan se tourne vers sa soeur et lui adresse un sourire qui se veut rassurant. « Tout ira bien. » Et pour joindre le geste à la parole, il retire son manteau qu'il suspend à une patère, avant de s'asseoir sur un canapé, cherchant à se montrer plus détendu qu'il ne l'est réellement.


dialogues • mediumvioletred




The birdeens sing a fluting song
They sing to thee the whole day long
Wee fairies dance o’er hill and dale
For very love of thee

Sans fausses notes RandomSurvivantChasse
Sans fausses notes EchosAccord
Sans fausses notes JoueuseFluteCouler
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
Les Mages
Tancélie le Sustain
Tancélie le Sustain

Messages : 278
J'ai : 28 ans
Je suis : mage accordée et ménestrelle

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent et Lionel de Rivepierre
Mes autres visages: Astarté des Sables • Agathe de Vigdir • Gabrielle de la Volte • Sifaï Sinhaj
Message Sujet: Re: Sans fausses notes   Sans fausses notes EmptyDim 7 Oct - 3:22

Il lui semble s’extirper à peine d’un rêve, en découvrant le charme automnal de Souffleciel. Il y avait eu l’été humide et son éveil à l’Accord. Il y avait eu le mariage du duc d’Ansemer et le désastre dans les eaux glacées. Il y avait eu Lagrance et ses jardins luxuriants. Désormais qu’elle traversait la capitale pour rejoindre le palais aux côtés de son frère, Tancélie retrouvait la beauté sauvage et infinie d’Outrevent. Alors qu’ils empruntaient l’allée en pente les menant tout droit au château, elle avait ralenti le pas pour mieux retarder l’inévitable. Pour mieux ancrer le paysage coloré dans son imaginaire. C’était chez-elle, ici. C’était enveloppée de cette brume qu’elle avait grandit. C’était à l’orée de ces forêts qu’elle avait offert ses pleurs et ses prières aux fées. C’était ces falaises et cette mer déchainée qui lui avaient inspiré ses plus belles balades. Quoi qu’il advienne, quoi qu’en juge son duc, Outrevent était une part d’elle-même. Elle ne devait pas oublier.

Teagan lui avait montré les mots qu’il destinait à Liam. Elle avait approuvé avec un certain entrain. Si le duc d’Outrevent acceptait de les entendre, tout n’était pas perdu. Son frère était un homme charitable et droit, le duc de l’Honneur le savait. Elle, Tancélie, était plus adroite avec les mots, habituée à converser auprès de la noblesse et à capter l’attention de son auditoire. Ensemble, les Sustain avaient une chance, même mince et fragile, de trouver les arguments les meilleurs afin de ne pas perdre ce qu’ils avaient si laborieusement construit. Une réputation de ménestrelle talentueuse. Un commerce de lutherie réputé.

C’est lorsque les gardes leur demandèrent de déposer armes et instruments de musique que Tancélie comprit réellement les enjeux de leur rencontre. Pouvait-on réellement priver un peuple de sa culture? Elle n’osa pas échanger de regard avec son frère, environ convaincue qu’ils partageaient tous deux la même surprise. Lorsque son ainé confirma la situation, qu’ils ne possédaient rien de tel, la cadette se contenta d’opiner. La fouille fut brève et un domestique les guida prestement à un salon confortable. Distant, froid, il ne leur accorda qu’un regard bref et l’Outreventoise, dans son silence, se fit la promesse que si elle arpentait à nouveau les couloirs du palais ducal, ce serait en tant qu’invitée en tant que ménestrelle réputée, ou ça ne serait pas. À l’image de Teagan, elle retira sa mante de laine légèrement humide par la fine bruine et se posa à ses côtés, sur le canapé.

- Tout ira bien.
- Je sais. Nous nous avons.

Mortessence. Refaire sa vie en Lagrance. Épouser ce prétendant tenace. Rejoindre la Symphonie. Guerroyer sa place de professeur à l’Académie. Tout irait bien, qu’importe la conclusion. Seulement, sa vie lui serait bien plus douce, bien plus supportable, si le duc d’Outrevent entendait leurs paroles. Elle lui faisait confiance, la rouquine, car elle savait bien que sa magie était dangereuse. Car elle savait bien que la décision de son duc serait juste et noble, protectrice de son peuple.

Aujourd’hui, Tancélie le Sustain n’était ni invitée, ni ménestrelle. Elle était une femme du peuple dont la magie de l’Accord s’était éveillée en elle. C’est donc sous la tenue d’une femme du peuple, humble et fière, qu’elle s’était présentée. Bientôt, Liam d’Outrevent investirait cette pièce sobre. Tancélie s’inclinerait d’une révérence solennelle.


Sans fausses notes JoueuseFluteCouler
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Liam d'Outrevent
Liam d'Outrevent

Messages : 1199
J'ai : 34 ans
Je suis : Duc d'Outrevent, Seigneur des Marches d'Argent

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : L'Empereur Gustave de Faërie
Mes autres visages: Maelys Aigrépine, Tyr Parle-d'Or
Message Sujet: Re: Sans fausses notes   Sans fausses notes EmptyMar 6 Nov - 13:00

Déjà deux semaines s’étaient écoulées depuis le tragique incident qui avait eu lieu en Ansemer. Toute la noblesse de Faërie avait accusé le contrecoup. J’étais, à priori, le seul duc qui n’avait pas été victime d’un envoûtement. J’en doutais parfois encore… Je me rappelais encore nettement que mon père n’avait aucune conscience de ses paroles et ses actes, sous l’emprise de l’Envoûteuse. L’Accord était-il différent ? Aucune idée. Cette magie me paraissait plus redoutable encore que celle de l’Automne, car elle était capable de pervertir les esprits, mais conservait tout son mystère. Personne ne savait lutter efficacement contre son influence, hormis les Accordés eux-mêmes.

Nous avions frôlés la catastrophe. Vanessa l’Atone et toute sa clique avait failli réussir leur coup d’état. La conclusion avait été sanglante, tuée de mes propres mains. Je me passai une main sur le visage, éprouvé. Je m’effrayais moi-même, par moment, mais je doutais que quiconque m’est forcé à agir de la sorte contre mon gré. Je savais que c’était la meilleure voie à emprunter, même si elle était aussi la plus violente et brutale. C’était ainsi que j’aurais dû agir, de longues années auparavant, pour libérer mon père de son influence néfaste et sauver ma sœur à temps. Je ne pouvais pas refaire le passé, bien que je le souhaite ardemment… Mais je pouvais encore éviter que d’autres connaissent le même sort. J’exécrai Bartholomé d’Ansemer, mais pas au point de lui souhaiter un destin aussi funeste, pantin d’une envoûteuse bien trop ambitieuse, capable de faire plier Faërie par sa volonté.

Mais s’il avait suffi de classer tous les Accordés comme des indésirables, tout aurait été bien plus simple. La vérité ne l’était jamais, quand elle éclatait au grand jour. Il m’avait fallu du temps pour encaisser ce qui s’apparentait à mon sens à une trahison. Teagan et Tancélie… Pourquoi n’avaient-ils rien dit ? Depuis quand me le cachaient-ils ? Nous aurions peut-être pu empêcher l’inévitable, à temps. Je devais lutter contre cette sensation désagréable que ces magies impies s’insinuaient partout, à une telle vitesse que nous étions désemparés face à elle. Après Blanche… C’était eux. A quoi devrais-je m’attendre ensuite ?

Je n’avais pas voulu en entendre parler, pas avant de recevoir cette lettre de la main de Teagan. Il voulait une chance de pouvoir lui expliquer, alors le luthier la tenait. Après des jours à me tourmenter l’esprit, cette entrevue m’avait paru plus que nécessaire. Elle ne mettrait pas fin aux cauchemars d’une autre existence, d’un exil consommé en Lorgol… Mais peut-être m’apporterait-elle des réponses, même certaines que je ne voudrais pas entendre.

Je relevai la tête quand on frappa à ma porte, lâchant d’un ton las : « Entrez. » Le messager s’inclina. « Teagan et Tancélie le Sustain sont arrivés, votre Grâce. » Je le congédiai d’un signe de la main, le temps pour moi d’enfiler un pourpoint pour me prémunir de la froideur automnale. Mes mouvements étaient encore raides, même si la magie avait fait des miracles pour résorber la plaie à mon épaule. Je manquais surtout de sommeil, ce qui était visible sur mes traits tirés. Rien qui ne soit vraiment inhabituel, cependant.

Ils n’eurent pas à attendre plus d’une dizaine de minutes, pour que la porte s’ouvre à nouveau, sous la pression d’un des gardes. Je me figeai sur le seuil, les dévisageant tour à tour, comme si je les voyais finalement pour la première fois. « Tancélie, Teagan... Je vous en prie, asseyez-vous. » Difficile de nier la méfiance qu’ils m’inspiraient au premier abord. Des domestiques bien intentionnés firent irruption pour apporter quelques collations. Je m’assis à mon tour, un peu crispé à cause de ma blessure, et captai le regard du garde après qu’ils soient repartis. « Refermez derrière moi et faites en sorte qu’on ne vienne plus nous déranger. » Car la conversation promettait d’être épineuse…

Je croisai les mains devant moi, les coudes posés sur mes genoux, sans rien toucher de ce qu’avaient apporté les domestiques. J’avais pris la résolution de les laisser s’exprimer en premier, mais une seule question me brûlait les lèvres dans l’immédiat. « Depuis quand l’Accord vous a-t-il réclamé ? »


Sans fausses notes 446197TitreLiam1Sans fausses notes 1480783555-liam
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages • Admin
Les Mages • Admin
Teagan le Sustain
Teagan le Sustain

Messages : 151
J'ai : 35 ans
Je suis : luthier & Accordé des Vents

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam, duc d'Outrevent
Mes autres visages: Alméïde, Ilse, Liselotte, Aurore, Victorine
Message Sujet: Re: Sans fausses notes   Sans fausses notes EmptyMar 13 Nov - 19:05

Le frère et la soeur se lèvent comme un seul homme, côte à côté, la tête respectueusement inclinée à l'arrivée de leur duc. Teagan sent son coeur battre un peu plus vite, l'appréhension lui nouer la gorge, plus encore pour sa soeur que pour lui. S'il le pouvait, il lui serrait la main, la rassurerait comme il l'a toujours fait depuis qu'ils sont enfants. Mais l'instant n'est pas aux démonstrations affectueuses, car l'heure est grave. C'est leur avenir qui est en jeu, mais également celui des Accordés d'Outrevent et de leur duché.

« Tancélie, Teagan... Je vous en prie, asseyez-vous. » Le luthier ne se fait pas prier. Il reprend place sur le canapé, se tient droit et digne, le regard incertain tourné vers son duc. Est-ce de la méfiance qu'il perçoit dans ses yeux ? De la fatigue, peut-être ? Un peu de tout cela à la fois ? Il ne serait pas le seul à avoir peu dormi les nuits précédentes. L'entretien ne démarre pas immédiatement, toutefois. Quelques douceurs à grignoter et du thé trouvent le chemin de la table basse et leur duc reprend la parole. « Refermez derrière moi et faites en sorte qu’on ne vienne plus nous déranger. » Teagan ne peut ignorer le sérieux de la situation. Encore moins quand Liam s'adresse directement à eux. « Depuis quand l’Accord vous a-t-il réclamé ? »

Il jette un regard à sa soeur, fait de douceur et de détermination. Sa main se pose un instant sur la sienne, comme pour lui intimer la patience ; il a été le premier, il prendra donc la parole. « Pour ma part, ça fait un peu plus de six mois maintenant. J'étais à Lorgol, la Chasse Sauvage est apparue pour s'en prendre à une femme innocente – une femme aveugle. J'ai voulu lui venir en aide. » Il s'éclaircit la gorge, le regard plongé dans le vide alors qu'il se remémore cette soirée, le danger, la peur. Puis l'incompréhension. « On était plusieurs, on a fui avec cette femme jusqu'au port de la Ville Basse. L'équipage de la Symphonie nous a offert sa protection, en échange de ma... coopération. » Difficile de l'expliquer autrement, difficile de ne pas faire passer tout cela pour un chantage. Il dépeint là une image peu agréable de ces Accordés, mais il n'a pas terminé. « L'un d'eux m'a éveillé à l'Accord, il m'a guidé pour libérer l'un des chasseurs de l'emprise que la Chasse Sauvage avait sur lui – et ça a marché ! Je n'ai pas eu beaucoup de choix ce soir-là, je leur en ai voulu longtemps... puis j'ai accepté ce que je suis devenu. » Il se tourne vers sa soeur, une raison importante de cette acceptation. « Ma soeur a pu faire son choix. Et je suis maintenant convaincu qu'elle a fait le bon. » Un petit sourire entendu, puis son regard dévie à nouveau vers son duc, laissant libre court à Tancélie de s'expliquer à son tour.


dialogues • mediumvioletred




The birdeens sing a fluting song
They sing to thee the whole day long
Wee fairies dance o’er hill and dale
For very love of thee

Sans fausses notes RandomSurvivantChasse
Sans fausses notes EchosAccord
Sans fausses notes JoueuseFluteCouler
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
Les Mages
Tancélie le Sustain
Tancélie le Sustain

Messages : 278
J'ai : 28 ans
Je suis : mage accordée et ménestrelle

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent et Lionel de Rivepierre
Mes autres visages: Astarté des Sables • Agathe de Vigdir • Gabrielle de la Volte • Sifaï Sinhaj
Message Sujet: Re: Sans fausses notes   Sans fausses notes EmptyMar 13 Nov - 23:20

Il était entré à la manière des gens de sa caste, d’un pas affirmé et l’oeil sévère, et Tancélie ne pouvait s’empêcher d’être émerveillée par l’assurance et la pointe d’arrogance qu’avait le duc du duché de l’Honneur. Son duc. Liam d’Outrevent. Elle s’était inclinée devant lui avec délicatesse, parfaitement au fait des convenances, puis avait pris place aux côtés de son frère lorsqu’on l’avait invitée à le faire. L’éclat de dédain ou de méfiance, dans le regard de son duc, lui rappelait combien délicate était sa place et son avenir. Allait-elle perdre tout ce que sa famille avait construit, au détour d’une seule conversation? Une réputation à néant, par les agissements des autres. Elle sentait son aîné anxieux, dans sa posture plus rigide que d’ordinaire mais toujours autant fière et droite, et les vagues d’angoisse faisaient tanguer peu à peu son coeur.

Quelques bouchés, quelques civilités, et la question claqua dans les airs. Depuis quand l’Accord les avait-il réclamés? Si la main de Teagan se posa sur la sienne pour lui faire comprendre l’ordre de paroles, la rouquine songeait plutôt à la densité de cette question. Depuis quand la duperie sévissait-elle? Depuis quand le duc d’Outrevent avait été aveugle sur cette magie bannie qui s’était faufilée sous les brumes, jusqu’à Souffleciel? Alors elle acquiescait, l’Outreventoise, afin d’offrir un peu plus de poids aux confidences de son frère. Le choix, il ne l’avait pas eu. Dans sa bonté, on l’avait piégé. Sans doute était-il plus pardonnable qu’elle, petite fée un peu trop curieuse, passionnée par la musique.

- C’est au coeur de l’été, Votre Grâce, que l’Accord s’est éveillé en moi. Teagan dit vrai ; j’ai souhaité être Accordée. Je l’ai demandé et devant ma musique, mon souhait a été exaucé.

Elle fronçait les sourcils, à peine, se remémorant sans doute cette période encore très fraîche. Si sa voix se faisait douce, posée et mesurée, sa posture, elle, ne faiblissait pas. Il n’y avait pas de tête inclinée sous le poids d’une culpabilité. Il n’y avait pas d’épaules voûtées par le regret entêtant. Il y avait simplement une Outreventoise fière qui, très certainement, accueillerait l’exclusion ou la compréhension de son duc avec toute la dignité des gens de son peuple.

- J’ignorais bien des choses sur cette magie bannie, cette magie oubliée, il est vrai. Mais j’ai longtemps étudié la dualité entre la magie et la musique, et j’ai interrogé plusieurs mages de l’Automne à ce sujet, pour nourrir mes écrits. C’est un domaine que je chéris, et l’Accord me fut dévoilé sous un jour plus brillant, plus lumineux qu’il ne vous l’a été. Je l’ai souhaitée, cette magie, car je la sais capable de bonté et de charité.

Des propos bien énigmatiques, encore, qu’elle se fit violence de ne pas éclaircir tout de suite. Si son duc désirait réellement les entendre, s’il se montrait ouvert, malgré sa peur, malgré sa méfiance, alors elle lui dirait combien cette magie pouvait jouer sur la Chasse Sauvage. Théobald avait été catégorique, à ce sujet.


Sans fausses notes JoueuseFluteCouler
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Liam d'Outrevent
Liam d'Outrevent

Messages : 1199
J'ai : 34 ans
Je suis : Duc d'Outrevent, Seigneur des Marches d'Argent

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : L'Empereur Gustave de Faërie
Mes autres visages: Maelys Aigrépine, Tyr Parle-d'Or
Message Sujet: Re: Sans fausses notes   Sans fausses notes EmptyDim 18 Nov - 21:33

Le frère comme la sœur paraissaient fortement préoccupés. Rien de plus normal, vu les derniers événements qui avaient secoué Faërie avec une rare intensité… Ce fut Teagan qui prit en premier la parole, pour m’exposer les faits. Ma mâchoire se crispa, en apprenant de sa bouche qu’il était devenu un Accordé depuis plus de six mois. L’amertume me fit l’interrompre bien vite, assénant avec sévérité le fond de ma pensée. « Et tu n’as pas jugé bon de m’en parler plus tôt ? J’avais le droit de savoir, Teagan, en tant que duc et ami. Je ne pense pas qu’il soit si compliqué pour vous deux de prendre attache avec moi. » J’étais déçu, évidemment. Je ne pensais pas leur être inaccessible, pas à eux. Leur situation, pourtant, n’était pas si différente de celle de Blanche qui avait agi de la même façon, par peur du jugement. Quelle image devais-je bien leur renvoyer pour qu’ils agissent avec autant de méfiance avec moi ? Craignaient-ils que je les rejette, les désavoue ? Certainement, mais c’était encore pire de l’apprendre avec un temps de retard. Ça ne faisait qu’envenimer les choses.

Je me frottai les yeux d’une main, tâchant de me consacrer sur la suite de son récit sans l’interrompre une nouvelle fois. A l’entendre, Teagan s’était seulement retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment. Il avait agi du mieux qu’il le pouvait pour assurer sa survie et celle de cette innocente que la Chasse Sauvage avait réclamée. Je le reconnaissais bien là, mais que les Accordés l’aient forcé à intégrer leurs rangs pour combattre les cavaliers fantomatiques… Je fronçai les sourcils, peu amène, mais la tournure qu’avait pris les événements me surprit. Ils avaient… Libéré un chasseur de l’emprise de la Chasse Sauvage ? « Dois-je comprendre que l’Accord permet de briser un envoûtement aussi puissant que celui de la Chasse Sauvage ? » Et il peut aussi en créer un qui ne nécessite même plus d’instrument de musique pour être entretenu. Cette magie était puissante, effrayante même.

Je les regardai tour à tour, une incertitude croissante au fond du regard. « Il va falloir tout me dire maintenant. Je veux comprendre comment fonctionne cette magie, l’Accord. Ce qu’elle vous permet de faire, quelles sont ses limites, et s’il est possible de la contrer. » Ils n’aimeraient peut-être pas me confier ce qui permettrait de déjouer leur magie, d’atteindre les leurs… Mais c’était là ma principale condition. Si je savais comment pouvait-on s’en prémunir, mes craintes envers cette magie mystérieuse pourrait être un peu dissipée. « Je compte sur votre honnêteté, à tous les deux. »

Contrairement à Teagan, Tancélie avait choisi cette magie. J’étais curieux de comprendre ce qui avait pu la pousser à prendre un tel risque inconsidéré, là où son frère n’avait pas eu d’autres choix que de l’accepter. Je frémis à l’évocation de la magie de l’Automne, ne pouvant pas retenir une grimace de dégoût. « Ce que vous essayez de me dire, c’est que l’Accord est une alliance entre musique et magie de l’Automne ? » Je lâchai un souffle ironique. « Vous n’êtes pas sans savoir que cette Vanessa et sa suite ont pu envoûter rien que trois ducs et duchesses, voir plus peut-être. Je ne saurais même pas dire si quelqu’un ne m’a pas envoûté, moi aussi. La paix en Faërie a été grandement menacée par l’action d’une poignée de personnes, qui détenait cette magie que vous possédez également, que vous avez désirée posséder, dans votre cas Tancélie. L’affaire est très grave. L’Accord suscite la méfiance, à juste raison, après ces événements. Si l’Accord est une forme raffinée de magie de l’Automne, je n’en veux pas dans mon palais. Je ne laisserais pas les erreurs de mon père se reproduire. »


Sans fausses notes 446197TitreLiam1Sans fausses notes 1480783555-liam
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages • Admin
Les Mages • Admin
Teagan le Sustain
Teagan le Sustain

Messages : 151
J'ai : 35 ans
Je suis : luthier & Accordé des Vents

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam, duc d'Outrevent
Mes autres visages: Alméïde, Ilse, Liselotte, Aurore, Victorine
Message Sujet: Re: Sans fausses notes   Sans fausses notes EmptyVen 28 Déc - 17:19

Nul besoin d'apercevoir le regard de son duc pour ressentir le poids de la culpabilité sur ses épaules. Les doutes ont appesanti la conscience de l'Outreventois des mois durant, avant qu'il n'accepte réellement ce qu'il est devenu, mais encore maintenant – après les terribles événements d'Ansemer – il lui arrive de se poser la question de la justesse de son choix. L'Accord peut être dangereux, oui. Comme une lame peut l'être, mais les terres de l'Honneur ont pourtant besoin de soldats compétents pour défendre leur duché et leur peuple. « Et tu n’as pas jugé bon de m’en parler plus tôt ? J’avais le droit de savoir, Teagan, en tant que duc et ami. Je ne pense pas qu’il soit si compliqué pour vous deux de prendre attache avec moi. » Le regard du luthier retombe sur ses mains, nouées sur ses genoux. Que répondre, si ce n'est qu'il regrette ? Mais comment lui faire comprendre cette distance entre eux qu'il ressent bien plus, lui qui est dans sa position, lui qui n'est qu'un homme du peuple parmi d'autres ? Ils étaient amis, oui, mais en grandissant, il a appris à respecter les grands de ce monde, à rester à sa place. Une place qui semble vaciller sur ses bases, soudain bien fragiles.

Pourtant, Teagan continue son récit, il cherche à mettre de la clarté sur une brume épaisse et pesante. Ses explications, dont les détails restent dans l'ombre, attirent pourtant la curiosité de son duc. « Dois-je comprendre que l’Accord permet de briser un envoûtement aussi puissant que celui de la Chasse Sauvage ? » Le luthier a l'impression d'entendre à nouveau les récits des autres Accordés et il tente de remettre de l'ordre dans ses idées. Sa voix est hésitante quand il répond. « C'est... plus complexe que ça. Mais oui. Oui, l'Accord peut affecter la Chasse Sauvage. » Manipulation aussi dangereuse que difficile, qui comporte des risques et qu'il ne faut pas – absolument pas – faire seul. Lui, il avait été guidé par Taliésin. Il était alors sur la Symphonie, tant imprégnée de magie qu'elle ne craignait plus l'Innocent et ses cavaliers. Avec d'autres personnes, en d'autres circonstances, ça n'aurait peut-être pas fonctionné aussi bien, il s'en doute.

« Il va falloir tout me dire maintenant. Je veux comprendre comment fonctionne cette magie, l’Accord. Ce qu’elle vous permet de faire, quelles sont ses limites, et s’il est possible de la contrer. Je compte sur votre honnêteté, à tous les deux. » L'Outreventois acquiesce poliment, presque soulagé de voir son duc prêt à les écouter. Puis il se tourne vers sa soeur, alors que celle-ci commence à conter sa version des faits. Sa soeur, si grande à présent, si belle et si talentueuse, mais si fragile encore pour le grand frère qui cherche à la protéger de tout. S'il pouvait la sceller sous une cloche de verre pour mieux l'éloigner de tout ce qui pourrait lui faire du mal, il le ferait. Mais Tancélie est d'une nature libre, aussi libre que le vent qui hurle sur les côtes d'Outrevent, aussi libre que les créatures dont elle chante les fables, aussi libre que la musique qui résonne en son coeur.

Ses explications, pourtant, semblent rendre Liam un peu plus sceptique. « Ce que vous essayez de me dire, c’est que l’Accord est une alliance entre musique et magie de l’Automne ? Vous n’êtes pas sans savoir que cette Vanessa et sa suite ont pu envoûter rien que trois ducs et duchesses, voir plus peut-être. Je ne saurais même pas dire si quelqu’un ne m’a pas envoûté, moi aussi. La paix en Faërie a été grandement menacée par l’action d’une poignée de personnes, qui détenait cette magie que vous possédez également, que vous avez désirée posséder, dans votre cas Tancélie. L’affaire est très grave. L’Accord suscite la méfiance, à juste raison, après ces événements. Si l’Accord est une forme raffinée de magie de l’Automne, je n’en veux pas dans mon palais. Je ne laisserais pas les erreurs de mon père se reproduire. » Un bref silence retentit dans le petit salon, mais Teagan ne le laisse guère durer. « Si je peux me permettre, votre Grâce, si vous ne laissez pas l'Accord entrer de votre plein gré, il le fera par la force. Vanessa l'Atone et ses compères ont usé de leur magie à mauvais escient, comme d'autre ont pu le faire autrefois, comme d'autres le feront sûrement à l'avenir. Accepter des Accordés de confiance dans votre entourage, c'est vous prémunir de tomber sous leur joug à l'avenir et c'est vous assurer une protection contre cette magie complexe. » Il ne veut pas l'alarmer, mais il veut se montrer honnête. Il jette un rapide regard à sa soeur. « Je ne vais pas vous mentir, l'Accord est puissant et peut être dangereux entre les mauvaises mains, mais comme l'a très justement dit ma soeur, il est également capable de bonté et de charité. Je crois sincèrement que vous auriez beaucoup à gagner à ouvrir votre porte à ces personnes. Et même si vous n'avez que notre parole en guise de bonne foi... je vous prie de considérer cette idée. » Le ton est sincère, il est emprunt de bonne volonté. Il ne peut assurer que tout sera radieux à l'avenir, avec l'Accord présent au coeur des terres de l'Honneur, mais ne peut qu'espérer avoir raison sur les intentions de l'équipage de la Symphonie, dans sa grande majorité.


dialogues • mediumvioletred




The birdeens sing a fluting song
They sing to thee the whole day long
Wee fairies dance o’er hill and dale
For very love of thee

Sans fausses notes RandomSurvivantChasse
Sans fausses notes EchosAccord
Sans fausses notes JoueuseFluteCouler
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
Les Mages
Tancélie le Sustain
Tancélie le Sustain

Messages : 278
J'ai : 28 ans
Je suis : mage accordée et ménestrelle

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent et Lionel de Rivepierre
Mes autres visages: Astarté des Sables • Agathe de Vigdir • Gabrielle de la Volte • Sifaï Sinhaj
Message Sujet: Re: Sans fausses notes   Sans fausses notes EmptyLun 7 Jan - 1:41

S’il semblait désormais bien peu réceptif, Liam d’Outrevent ne les chassait pas et cette idée, aussi simple était-elle, rassurait un peu la ménestrelle. L’ironie, dans sa voix, perçait le coeur de la rouquine sans qu’elle ne cherche toutefois à le montrer. Elle connaissait bien trop sa place, son rôle, dans cette hiérarchie, et manquer de respect à son duc, ne serait-ce que le temps d’un battement de coeur, lui était inconcevable. Alors elle l’écoutait, ce grand homme, lui raconter ce qu’il avait vu de ses propres yeux, ce que l’histoire avait enseigné aux terres de l’Honneur. Il affirmait ne pas vouloir de l’Accord dans son palais, et la rouquine patientait, tête haute, son congédiement qui ne venait pourtant pas. Elle avait désiré cette magie. Elle l’avait rêvée. Elle s’était inclinée devant elle, à bras ouverts, dans l’espoir d’utiliser chacune de ces notes chargées de magie le plus honorablement possible.

Mais Liam disait compter sur leur honnêteté, autant au frère qu’à la soeur, pour détailler les mystères de la magie de l’Accord, et Tancélie ne put s’empêcher de le croire encore capable de confiance, à leur égard. Son regard évitait soigneusement celui de Teagan, alors qu’il reprenait parole en leur nom. Elle patienta sagement que le silence retombe dans la pièce pour prendre parole, évitant d'interrompre la parole aux deux hommes.

- Mon frère dit vrai, Votre Grâce, et votre intuition est juste et sage. Cette magie est dangereuse entre de mauvaises mains, et je ne peux qu’espérer qu’aucune âme mal intentionnée n’approche Outrevent avec cette magie. Il n’est pas possible de la percevoir, ni de deviner qui maîtrise ses subtilités. Aucun éclat rouge ne vient cercler les yeux d’un Accordé. Il s’agit d’une magie discrète, ou peut-être devrais-je dire insidieuse, pour quiconque veut l’utiliser à mal.

Elle y songeait, à la comtesse mage de sang et à la jeune Armandine d’Amar. Lionel de Rivepierre avait accepté de faire confiance à une femme baignant dans la magie bannie, assez pour l’épouser. Peut-être accepterait-il encore de la voir marcher sur ses terres..?

- Cette magie fut présentée sous son jour le plus sombre, mais Teagan saura vous vanter toutes ses qualités. J’apprivoise à peine son pouvoir, mais je la sais capable de calmer les esprits tourmentés et les cauchemars, tout comme elle repousse la Chasse Sauvage.

Enfin, la cadette retrouva un silence familier, toute à l’écoute de la suite de la conversation. Elle peinait à ne pas détailler Liam, avide de le savoir un peu plus réceptif à leurs arguments qu’ils tentaient tant de faire valoir.


Sans fausses notes JoueuseFluteCouler
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Liam d'Outrevent
Liam d'Outrevent

Messages : 1199
J'ai : 34 ans
Je suis : Duc d'Outrevent, Seigneur des Marches d'Argent

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : L'Empereur Gustave de Faërie
Mes autres visages: Maelys Aigrépine, Tyr Parle-d'Or
Message Sujet: Re: Sans fausses notes   Sans fausses notes EmptyMar 8 Jan - 23:59

J’avais pu voir, de mes propres yeux, l’influence néfaste de l’Accord. Je l’avais vu également briser cette même influence néfaste, dans une bataille rangée de chants dissonants plutôt que de lames tirées. Ce fut un bien étrange bal auquel les Accordées s’étaient livrés, sur le navire amiral du duc d’Ansemer. Je ne doutais pas avoir choisi le bon camp et avoir échappé au pire. Je ne doutais pas non plus que rien n’aurait été possible sans leur concours, et sans doute que j’aurais également fini envoûté, comme les autres dirigeants de Faërie. Ca paraissait si… Facile. Alors je ne fus même pas étonné d’apprendre que l’Accord avait une emprise certaine sur la Chasse Sauvage, ce qui changeait la donne. Je haïssais toutes ces magies qui étaient autant de manipulation de l’esprit, mais une part de moi ne pouvait nier que, sans précisément l’aide de l’Accord, l’Accord ne pouvait être brisé.

Teagan avait entièrement raison. L’Accord était comme un couperet au-dessus de ma tête et un bouclier dressé face à mes ennemis, tout à la fois. Ce qui importait n’était pas cette magie en elle-même, mais comment comptaient-ils l’employer. Je les regardai tour à tour, plongé dans mes réflexions, mais une seule pensée m’entêtait. Pouvais-je leur accorder une confiance si absolue, si sincère, que je mettrais ma vie entre leurs mains ? Ce n’était finalement rien de plus, rien de moins.

Depuis les funestes événements qui avaient emporté mon père, mon cœur avait été pris dans un étau de glace. Je comprenais qu’ils n’aient pas souhaité m’en parler, car à l’image de Blanche ou d’Isabeau, ils avaient sans doute craint mon jugement, craint d’être rejetés. Je le regrettais, sans pouvoir nier cette fatalité. Ils me craignaient tous, ceux-là même qui avaient été autrefois des amis chers, et qui ne l’étaient plus par la force des choses. Ce poids sur mes épaules m’accablait toujours plus encore. Mais eux avaient fait un choix un peu différent. Ils avaient fait ce premier pas, qui changeait tout.

Je leur tournai le dos, le regard perdu à l’extérieur, à détailler la ville de Souffleciel en contrebas. Le vent était si fort, à cette période de l’année, qu’on pouvait l’entendre gémir et frapper contre la fenêtre. « J’ai besoin de vous ici. Ce qui s’est passé entre ces murs et qui a conduit au décès de mon père ne doit jamais se reproduire. Ce qui s’est produit en Ansemer, sur le navire amiral, et a bien failli porter un coup définitif à Faërie… Ne doit jamais se reproduire. La Chasse Sauvage est un danger constant, pour chacun d’entre nous, et si vous êtes capable de dévier sa trajectoire… » Je me retournai vers eux, le regard inflexible. « Alors vous êtes peut-être la clef de notre salut. » Je pris une longue inspiration. « J’ai conscience que l’Accord seul peut détecter et briser l’enchantement de l’Accord. Vous me l’avez prouvé en Ansemer. J’aurais sans doute été moi aussi envoûté, si vous n’étiez pas à mes côtés. Alors je ne vous veux pas ailleurs qu’à mes côtés, Teagan, Tancélie… Parce que vous avez ma pleine et entière confiance, et nul autre Accordé ne l’a. Vous serez responsables d’eux en ces terres et aucun d’eux ne sera autorisé à pénétrer ces lieux sans que vous ne l’ayez au préalable autorisé. Vous serez leurs garants et leurs voix en Outrevent et vous assurerez qu’aucune dérive ne soit commise. L’acceptez-vous ? »


Sans fausses notes 446197TitreLiam1Sans fausses notes 1480783555-liam
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages • Admin
Les Mages • Admin
Teagan le Sustain
Teagan le Sustain

Messages : 151
J'ai : 35 ans
Je suis : luthier & Accordé des Vents

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam, duc d'Outrevent
Mes autres visages: Alméïde, Ilse, Liselotte, Aurore, Victorine
Message Sujet: Re: Sans fausses notes   Sans fausses notes EmptyJeu 10 Jan - 15:24

L'appréhension grandit en Teagan, mais le luthier est convaincu par ses paroles, tout comme celles de sa soeur. Peut-être auraient-ils dû se confier avant à leur souverain, mais en dehors de ça, ils se savent dans leur bon droit. Ils n'ont rien fait de répréhensible – au contraire, ils ont tenté de désamorcer une situation qui aurait pu causer bien du tort à tout l'empire de Faërie. Et si Teagan a mis du temps à accepter cette magie qui s'est éveillée en lui, il est désormais certain de pouvoir l'utiliser de façon juste, qui ne fera guère de mal à qui que ce soit. C'est une promesse qu'il saura tenir, autant pour son duc que pour lui-même.

Mais l'Outreventois reste tendu, en l'attente d'une réponse de leur souverain. Nul ne sait quelle sera sa décision et il serait lui aussi dans son bon droit s'il décidait de bannir cette magie, par peur de ce qu'elle peut accomplir. Ce serait une erreur, en son humble avis, mais ce serait son droit le plus légitime – et une décision compréhensible. Pourtant, rien de tout cela ne semble se profiler à l'horizon. C'est même l'inverse qui se déroule sous ses yeux ébahis, alors que son coeur rate un battement sous le coup de la surprise. Vient-il réellement d'entendre ce qu'il vient d'entendre ? Une étrange sensation de soulagement se répand peu à peu dans tout son être, sans qu'il ne puisse réellement mesurer la portée des paroles de Liam. Son regard se tourne un instant vers sa cadette, un peu hésitant, et heureux qu'elle soit à ses côtés en cet instant.

Teagan se racle doucement la gorge après quelques secondes de silence, le temps de réellement saisir toutes les implications de la décision de leur duc. « Votre Grâce, c'est-c'est un réel honneur que d'avoir votre confiance. Sous Levor, je vous fais serment aujourd'hui de tout faire pour en être aussi digne que possible. » La voix est ferme, malgré quelques hésitations. L'Outreventois s'est même légèrement redressé sur son siège, le port de tête plus digne, fier plus que tout de recevoir ainsi une telle marque de confiance. « En toute franchise, ma soeur et moi ne maîtrisons pas encore tout à fait cette magie, mais nous désirons continuer à apprendre afin de mieux la comprendre et de mieux s'en défendre le moment venu. » Un bref regard à sa soeur, puis à nouveau vers leur souverain. « Nous connaissons déjà quelques Accordés, des membres d'équipage de la Symphonie. Parmi eux, un homme que j'ai accueilli sous mon toit et qui m'aide dans cet apprentissage – vous l'avez probablement aperçu, lors du mariage de sa Grâce Bartholomé d'Ansemer. J'aimerais vous le présenter et, avec votre accord, j'aimerais qu'il reste auprès de nous. Il saura d'ailleurs vous renseigner au sujet de cette magie, bien mieux que nous, c'est certain. » Il parle peut-être un peu vite, mais la tête lui tourne à la vue de cet avenir qui se déroule soudain sous ses yeux. Porte-parole de l'Accord en Outrevent. Lui, humble luthier, simple homme du peuple qui n'a jamais rien demandé de plus que de vivre de sa musique. Il est totalement soufflé.


dialogues • mediumvioletred




The birdeens sing a fluting song
They sing to thee the whole day long
Wee fairies dance o’er hill and dale
For very love of thee

Sans fausses notes RandomSurvivantChasse
Sans fausses notes EchosAccord
Sans fausses notes JoueuseFluteCouler
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
Les Mages
Tancélie le Sustain
Tancélie le Sustain

Messages : 278
J'ai : 28 ans
Je suis : mage accordée et ménestrelle

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent et Lionel de Rivepierre
Mes autres visages: Astarté des Sables • Agathe de Vigdir • Gabrielle de la Volte • Sifaï Sinhaj
Message Sujet: Re: Sans fausses notes   Sans fausses notes EmptyMer 16 Jan - 20:45

Sans s’annoncer, la conversation avait pris une bien étrange tournure, et Tancélie ne pouvait que suivre l’élan de Liam, de respecter ses silences. Devant elle, son duc contemplait la ville de Souffleciel et ses landes verdoyantes sans prononcer le moindre mot. Le silence s’éternisa un moment, encore, laissant la musicienne quelque peu tendue, fébrile d’une réponse mais apeurée de ce qu’il aurait à lui dire. Lorsqu’il reprend enfin parole, son duc parlait de confiance et de leur place, à tous les deux, au coeur du duché. Le soulagement était intense mais bref, pour Tancélie, car déjà d’autres interrogations et craintes venaient lui tenailler le coeur.

Elle songeait à la musique qui l’appelait inlassablement. Elle songeait à ces notes qu’elle entendait parfois et qu’elle se devait d’épancher en une portée soigneusement dessinée. Elle songeait à ses doigts qui couraient sur les cordes de sa harpe, à l’instrument qui vibrait tout contre elle, lorsqu’elle laissait une mélopée s’élever. Elle songeait à sa vie entière tournée vers Aïda, tant par son savoir académique que par la magie de l’Accord. Qu’attendait donc Liam d’Outrevent d’elle? Tancélie était méfiante, non pas envers l’homme qui protégeait son peuple d’une menace extérieure, mais plutôt de son propre rôle sur les terres de l’honneur, si elle acceptait cette proposition qui, aux premiers abords, semblait hautement généreuse. Son duc ne la chassait pas. Il la désirait auprès de lui afin de contrôler plus étroitement les Accordés. Il pardonnerait leur magie s’ils oeuvraient pour lui, le Champion de l’Honneur, alors qu’il affirmait leur offrir sa pleine confiance. La rouquine, songeuse, laissa son aîné prendre parole le premier.

L’entendre se prononcer eut l’effet d’un baume, sur son coeur. Son frère ne connaissait pas ses incertitudes, elle en était presque convaincue. Il semblait avoir retrouvé son entrain, débitant ses paroles avec un soulagement évident. Mais il disait vrai, en demandant la permission bien légitime de poursuivre son enseignement.

- Votre confiance est la plus grande distinction qu’un enfant de l’Honneur puisse espérer, Votre Grâce, et je vous en suis profondément reconnaissante. De ma vie, je m’efforcerai de me montrer méritante de cet honneur.

Son cou gracile s’était incliné afin de souligner le sérieux de ses paroles. Toujours, la cadette évitait de regarder son aîné. Il lui semblait tant peu respectueux d’échanger avec lui un regard qui échapperait à son duc qu’elle se concentrait sur lui, et lui seul.

- M’offrirez-vous la chance de parfaire cette magie encore nouvelle auprès d’un Accordé des Cordes, à Lorgol? Ma magie possède quelques subtilités qui diffèrent de celle de mon frère.

Elle n’était certainement pas en position de demander la moindre faveur, et elle en était parfaitement consciente, Tancélie. Seulement… Seulement, cette musique était sa vie. Elle inspira profondément, le temps de trouver le courage d’avancer sa requête, de choisir ses mots. Il n’était pas aisé de s’imposer devant un homme tant respecté, tant apprécié des siens, à la réputation aussi grande et riche que l’histoire même d’Outrevent. La ménestrelle se doutait que sa question n’était pas aisée à entendre, alors qu’il venait déjà de leur offrir sa confiance et un moyen d’obtenir leur pardon.

- C’est la musique qui anime mon coeur, et sans elle, je ne suis plus, je ne suis rien. Puis-je espérer jouer sans être craint, Votre Grâce? Me le permettrez-vous?


Sans fausses notes JoueuseFluteCouler
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Liam d'Outrevent
Liam d'Outrevent

Messages : 1199
J'ai : 34 ans
Je suis : Duc d'Outrevent, Seigneur des Marches d'Argent

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : L'Empereur Gustave de Faërie
Mes autres visages: Maelys Aigrépine, Tyr Parle-d'Or
Message Sujet: Re: Sans fausses notes   Sans fausses notes EmptySam 23 Fév - 15:15

Le soulagement était palpable, chez le frère et la sœur. Ils étaient venus avec des arguments solides, mais sans certitude qu’ils seraient entendus. Je me massai les tempes des deux mains, dans un léger soupir. Je me serais bien passé de me rajouter de nouvelles sources de préoccupations, avec la magie de l’Accord, mais ils étaient tous les deux précisément là pour me l’épargner.

Il ne fallut pas longtemps à Teagan pour me demander l’autorisation de séjour pour quelques-uns de leurs amis Accordés, équipage d’une certaine Symphonie. J’avais bien aperçu deux autres d’entre eux, se tenir à leurs côtés, sur le navire amiral. Je me doutais bien qu’ils n’étaient pas étrangers à cette magie qui s’était éveillée en lui. Il devait être les mêmes ayant agi à l’encontre de la Chasse Sauvage, à Lorgol, à ses côtés. Je soufflai sur un ton entendu : « Il me semble vous avoir dit que vous seriez les garants des Accordés séjournant sur les terres d’Outrevent, non ? Si vous êtes prêts à les inviter et vous porter garants pour eux, je ne vois aucun inconvénient à les rencontrer, bien au contraire. S’ils ont votre confiance, alors ils ont la mienne, mais s’ils causent le moindre désordre, c’est vous que j’irais trouver pour m’en expliquer les raisons. » Si ma confiance était la plus grande distinction qu’ils pouvaient espérer, selon leurs propres dires, alors il leur faudrait aussi qu’ils assurent derrière. C’était une lourde responsabilité qu’ils auraient à porter, et il ne serait pas trop de deux pour l’assumer pleinement, car c’était aussi nouveau pour eux que pour moi.

Ils se souciaient tous deux, à juste titre, de développer leur maîtrise de cette nouvelle magie qui grandissait en eux. Je ne pouvais m’empêcher de me demander à quel point cette magie était dangereuse, et à quel point ils le seraient aussi bientôt, mais ils devaient parfaitement la comprendre pour savoir également comment la contrôler et s’en prémunir. J’hochai gravement la tête. « Si vous estimez avoir besoin de parfaire vos connaissances, faites ce qu’il faut pour… Que ce soit aller à Lorgol ou vous perfectionner auprès d’Accordés invités sur place. J’aimerais moi-même en apprendre le plus possible sur l’Accord. » Je voulais éviter, à tout prix, que nous ne soyons victimes des mêmes déboires qu’avec la magie du Sang. La magie de l’Accord devait être, elle aussi, présente partout dans le Duché. Et à vouloir l’étouffer, de la même façon que la magie du Sang, on provoquerait l’effet inverse que celui escompté. Mieux valait qu’elle soit maîtrisée et contrôlée, pour s’assurer qu’aucune dérive n’ait lieu.

Je redoutais l’ultime question que me posa Tancélie, qui espérait certainement reprendre une vie normale en Outrevent, autant que c’était possible. Je soufflai plus bas vers elle, d’une voix plus douce qu’à l’accoutumée : « Votre visage est connu maintenant, et certains se doutent que vous êtes une Accordée au même titre que Teagan, même si ce n’est pas avéré. Vous aurez certainement à accuser quelques réticences, dorénavant, mais c’est à vous de faire reluire le blason des Accordés, et à montrer que cette magie n’est pas mauvaise. Je ne vous cacherais pas mes propres réticences, à vous voir jouer en ma présence, et il me faudra sans doute aussi du temps pour l’accepter mais… Je vous fais confiance, et ce ne sont pas des paroles anodines. Je sais que vous seriez capables de manipuler mon esprit sans mal, si l’envie vous en prenait, mais si je me mets à douter de vous, alors votre cause est déjà perdue. » Je pris une longue inspiration. « La peur n’a que trop souvent guidé mes choix, et je refuse d’y céder à nouveau devant l’Accord. Vous serez les gardiens de sa bonne pratique, qui se fera selon les valeurs outreventoises. Vous les connaissez, vous les incarnez même. Alors vous saurez quoi faire, et quelles limites vous imposer. »


Sans fausses notes 446197TitreLiam1Sans fausses notes 1480783555-liam
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages • Admin
Les Mages • Admin
Teagan le Sustain
Teagan le Sustain

Messages : 151
J'ai : 35 ans
Je suis : luthier & Accordé des Vents

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam, duc d'Outrevent
Mes autres visages: Alméïde, Ilse, Liselotte, Aurore, Victorine
Message Sujet: Re: Sans fausses notes   Sans fausses notes EmptyVen 19 Avr - 16:02

Les paroles de son duc ne sont pas anodines et Teagan les écoute attentivement. Si Tancélie et lui ont sa confiance, ils ont également de lourdes responsabilités qui pèsent à présent sur leurs épaules. L'honneur est grand, la déception le serait encore plus. Le luthier prend doucement la mesure des mots échangés aujourd'hui et malgré l'appréhension, il se sent prêt. Oui, il est prêt à accepter le poids de la tâche qui lui incombe, comme il a enfin accepté cette magie qui lui a en premier lieu été imposée. Et il n'a pas envie de décevoir son souverain. Celui-ci doit en avoir conscience, sinon il n'aurait jamais fait une telle proposition. Au point de les autoriser à développer cette magie qu'il n'apprécie pas. « Dans ce cas, je vous mettrai au plus vite en relation avec l'homme qui m'enseigne l'Accord. Et bien entendu, vous serez tenu au courant de tout ce que nous entendrons au sujet de cette magie. » Ce n'est pas une promesse en l'air. Pour le bien de sa famille mais aussi de son duché, Teagan ne veut rien laisser au hasard. Plus il en apprendra sur l'Accord, mieux ce sera.

Pourtant, Teagan n'avait pas réalisé à quel point leur duc pouvait placer sa confiance en eux. Ce n'est que la suite de ses paroles qui lui en indique la portée, en réponse aux questionnements de sa soeur. Il entrevoit une nouvelle vie, un nouvel avenir, où les Sustain seront pointés du doigt, où la méfiance brillera dans les yeux de ceux qui croiseront leur route. Mais il n'a pas peur pour lui, le luthier. Il a peur pour ses enfants, pour ses parents, pour son aîné qui est encore maintenu dans l'ignorance. Ils devront l'apprendre de sa bouche et non pas de celle de commères en mal de ragots. Qui sait ce que d'autres pourraient leur raconter ? Quel préjudice cela engendrerait sur sa famille ?

Ces questionnements, il les garde pour lui et il prie Levor de garder un oeil sur une famille qui s'est toujours montrée digne et honorable. Ils ne sont, après tout, que de simples amoureux de la musique. Teagan porte alors toute son attention sur cet homme qui était autrefois son ami, qui se présente aujourd'hui comme un allié et un protecteur. « Vous avez eu raison d'avoir peur, votre Grâce. Mais vous avez aussi raison de ne pas laisser cette peur guider vos décisions. J'espère que nous saurons faire en sorte qu'elle n'ait plus à dominer nos terres. » Il fera tout pour que l'Accord ne soit pas une menace, il s'en fait la promesse, en son for intérieur.


dialogues • mediumvioletred




The birdeens sing a fluting song
They sing to thee the whole day long
Wee fairies dance o’er hill and dale
For very love of thee

Sans fausses notes RandomSurvivantChasse
Sans fausses notes EchosAccord
Sans fausses notes JoueuseFluteCouler
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
Les Mages
Tancélie le Sustain
Tancélie le Sustain

Messages : 278
J'ai : 28 ans
Je suis : mage accordée et ménestrelle

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent et Lionel de Rivepierre
Mes autres visages: Astarté des Sables • Agathe de Vigdir • Gabrielle de la Volte • Sifaï Sinhaj
Message Sujet: Re: Sans fausses notes   Sans fausses notes EmptyMar 20 Aoû - 16:58

Dans son coeur, un tremblement. Se pouvait-il d’estimer plus encore cet homme, ce duc couronné, qu’elle ne l’estimait déjà? Elle s’était présentée à lui sans artifice, sans tromperie, en se dévoilant tel qu’elle était : une musicienne qui avait laissé la magie de l’Accord couler dans ses veines. Tancélie avait cru que cette rencontre serait vaine, car il lui semblait impossible de changer la méfiance d’un Outreventois à l’égard des magies perdues et bannies. Liam l’avait surprise. Là où elle croyait être déracinée de ces terres qui l’avaient vue grandir, elle gagnait le respect de son duc. Là où elle avait redouté le mépris, la fleur de la confiance  - fragile, certes - grandissait déjà. Son duc disait vrai, toutefois, que sa vie ne serait plus tout à fait la même. Qu’on se méfierait d’elle et que la délicate tâche de faire reluire la réputation des Accordés lui incombait, à présent. Elle n’avait pas peur. L’étrange gamine qu’elle avait été avait essuyé le mépris et les remarques amères. Sa rousseur et sa maigreur avaient dérangé. Sa magie dérangeait, elle aussi, mais Tancélie avait réussi à rester droite et digne, elle y parviendrait une fois encore.

Une main au niveau de son coeur, et Tancélie s’était inclinée sous le poids des responsabilités nouvelles. Teagan rappelait avec éloquence que cette confiance apportait avec elle son lot de tâches. Liam d’Outrevent prenait un risque en la leur accordant, et plus que quiconque, elle ne souhaitait pas le décevoir.

- Je partagerai votre position, celle d’Outrevent, auprès des Accordés de Lorgol. Votre Grâce, jamais vous n’aurez à regretter la confiance que vous nous accordez en ce jour.

Ses bons mots se mêlaient à ceux de son frère, dans un état d’esprit similaire, Tancélie en était certaine. Il serait sans doute plus méfiant, plus sage et moins optimiste qu’elle l’était, mais la soeurette savait qu’un poids de moins reposait désormais sur ses épaules. Ses enfants seraient à l’abris, sous la protection de Liam. Frère et soeur, Ensemble, à la volonté de leur duc, ils seraient en mesure de remuer terre et ciel. Elle se sentait prête, Tancélie, à vivre cette vie qu’on lui proposait, cette vie qui l’attendait. Une vie lourde de responsabilité et de décision, mais une vie de musique, de magie, une vie partagée avec ce grand frère qu’elle aimait tant.

Ce n’est qu’une fois sortie de ce salon, désormais invitée et musicienne entièrement acceptée, que Tancélie leva un regard brillant sur son aîné. L’ombre d’un sourire parlait déjà pour elle, trahissant le bonheur et le soulagement qui l’étreignaient.

- Nous serons à la hauteur des attentes de notre duc, Teagan. Nous sommes des Sustains, nous sommes loyaux et justes. Et cette magie n’y changera rien.


Sans fausses notes JoueuseFluteCouler
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Sans fausses notes   Sans fausses notes Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sans fausses notes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Identité Secrète [DVDRiP]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: